L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 24 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Seules au monde
Steinunn Sigurdardóttir   Maîtresses femmes
Editions Héloïse d’Ormesson 2017 /  19 € - 124.45 ffr. / 215 pages
ISBN : 978-2-35087-409-8
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm

Catherine Eyjólfsson (Traducteur)
Imprimer

L’Islande est célèbre pour son avancée concernant le statut social des femmes et l’égalité entre les sexes. Ici, l’auteure va beaucoup plus loin, jusqu’à l’impossible... Francophone et francophile, Steinunn Sigurdadottir, née en 1950, fait dans ses œuvres la navette entre l’Islande natale et le continent européen, le plus souvent la France. Le roman explore le rôle des femmes dans une société normale, avec Maria, et dans une société utopique, eugéniste et invraisemblable, incarnée par Gemma qui représente tous les excès d'un féminisme poussé à l’extrême.

Maria Holm est une vulcanologue de renommée internationale, divorcée, encore meurtrie par sa séparation avec Anton, son grand amour. Lors d’un congrès en France, elle rencontre Gemma, une belle Italienne qui lui fait des propositions que Maria repousse. Mais Gemma surgit régulièrement auprès d’elle. Petit à petit, Maria comprend que ce n’est pas une histoire de sexe mai tout un programme, une philosophie de vie que Gemma lui propose, basée sur la domination des femmes jusqu’à l’éradication complète des hommes. «Cela saute aux yeux que les hommes devront céder la place. Il va falloir déblayer la route en refoulant systématiquement les hommes des postes de direction dans tous les domaines à l’échelon mondial».

Maria, par curiosité, va vivre des expériences qui lui permettront de mieux découvrir sa propre féminité et assumer celle-ci, sans adhérer aux idées extrêmes de Gemma. Elle peut compter sur Bardur, ami de jeunesse et collègue, quand elle doutera et devra faire des choix importants dans sa vie.

Maîtresses femmes est une fable sur notre époque où le désir et la sexualité se taillent la part... de la lionne. L’auteure aborde de façon originale la problématique des statuts social et politique féminins. Un roman surprenant, déstabilisant pour les hommes, stimulant pour les femmes bien que le lecteur se rendra vite compte que le projet de Gemma est fou et irréalisable. Une œuvre poétique et philosophique, truffée de pointes d’humour et d'un sarcasme bien sentis. «Et le bonheur. Est-il autre chose à la longue que le cliché souriant, plat et banal tiré des livres et des films ? Quelle est la personne sensée qui puisse envisager la possibilité de baigner dans le bonheur pour l’éternité ? N’est-il pas évident que l’être humain n'est pas fait pour le bonheur ?»...


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 03/07/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd