L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 21 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->    
 
Dossier Marcel Aymé
Un entretien avec Jacques Laurent
Ce que lisait Marcel Aymé
Sur la justice...
Les Silences de Marcel Aymé
Marcel de Montmartre
Bibliographie de Marcel Aymé

Marcel de Montmartre
Marcel de Montmartre - par Louis Nucéra

Imprimer

Un esprit libre : voilà ce qu\'était Marcel Aymé. Quelque part, du côté de Montmartre, existait un homme que les idéologies et cet anti-conformisme qui se croit courageux alors qu\'il est confortablement installé du côté du manche, ne pervertissaient pas. Il y avait du paysan en lui, un paysan du temps où le bon sens n\'était pas impopulaire. Il ne consentait à aimer que ce qu\'il aimait vraiment ; il disait ses quatre vérités sans céder aux concessions que dicte la peur : le terrorisme intellectuel ne date pas d\'aujourd\'hui.Tendre, féroce, juste, ironique, lucide, drôle, délicat : on n\'en finirait plus d\'aligner les adjectifs que suscite la lecture de son oeuvre de sceptique et de moraliste déniant le droit à tout un chacun d\'emmerder l\'autre. C\'était un honnête homme. Quant à l\'oeuvre, c\'est celle d\'un grand classique de ce siècle. On songe à la phrase de Marcel Arland : \"Tout art et le plus indépendant, tend vers son organisation, ou si l\'on veut, son classicisme.\"

Il manque, en nos années où une culture mal digérée saccage trop souvent l\'instinct sans que l\'intelligence le remplace. Je l\'ai rencontré à deux reprises. D\'abord au Lapin Agile à Montmartre, puis aux Caves de la Tour Eiffel. Ces soirs-là, nous fêtions Brassens. Convier Marcel Aymé nous parut opportun. On l\'invita ; il vint. Jusqu\'à tard dans la nuit, nous fûmes ensemble. Mais aux Caves de la Tour Eiffel comme au Lapin Agile, Marcel Aymé ne dit pas grand-chose. Brassens et lui se regardaient ; les deux timides n\'osaient parler. Un jour, Marcel Aymé avait rencontré Antoine Blondin dans le métro. Après s\'être serrés la main,ils étaient restés debout côte à côte, sans qu\'aucune parole ne sorte de leur bouche. Le terminus arriva. Ni l\'un ni l\'autre n\'avaient eu le front de descendre à l\'arrêt qu\'ils s\'étaient fixé et d\'interrompre le dialogue muet. Ils éclatèrent de rire et rebroussèrent chemin.


Louis Nucéra
( Mis en ligne le 25/11/1998 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd