L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 21 mai 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Famille je vous hais ?
Goce Smilevski   La Liste de Freud
10/18 - Domaine étranger 2015 /  7.50 € - 49.13 ffr. / 253 pages
ISBN : 978-2-264-06276-5
FORMAT : 10,8 cm × 17,7 cm

Première publication française en septembre 2013 (Belfond)

Arthur et Harita Wybrands (Traducteurs)

Imprimer

A l’orée de la Seconde Guerre mondiale, alors que le nazisme affermit son emprise sur l’Autriche, Freud, l’éminent psychanalyste, se voit proposer de quitter Vienne avec une vingtaine de personnes de son choix, pour qui seront délivrés des visas pour l’Angleterre. Une aubaine pour quiconque est persécuté par les nazis, et notamment la propre famille du grand homme, ses sœurs et nièces. Mais Freud, du haut de son piédestal, choisit non pas les siens mais son entourage – infirmières et personnel de maison. Stupeur familiale, et douloureuse prise de conscience que le fils chéri, le frère préféré et l’oncle célèbre est aussi un humain banal qui se soucie plus de son confort que de la survie de sa famille.

Adolphine, la sœur dont il était le plus proche (du moins le pensait-elle), part en déportation, mais du fond de son camp, elle se souvient et raconte… sa jeunesse viennoise dans l’ombre de son frère si génial, ses difficultés grandissantes avec une mère névrosée, son isolement croissant et son basculement progressif dans la neurasthénie, voire dans une forme de folie douce. Quand Freud explore le subconscient et en délivre des sentences sans appel, Adolphine découvre le quotidien de la folie et – aux côtés de Clara Klimt, autre «sœur de», militante féministe - la réalité de l’asile central de Vienne, le «Nid».

Voilà un roman intrigant où Freud passe comme un météore, traversant la vie d’Adolphine par à-coups, plongé dans sa révolution personnelle et sans voir les tensions, les drames, les complexités de son propre univers familial. Un Freud peu sympathique, hautain, égotiste, névrosé comme d’autres… Un Freud en rupture de judaïsme et en crise allemande. Et face à lui, Adolphine, éperdue d’admiration, plongée dans ses propres névroses et dans un paysage mental confus qui, peu à peu s’organise… comme une mise en abyme des théories freudiennes.

L’intrigue est singulière, prenante : bien écrit, ce roman de Goce Smilevski explore, peut-être pas jusqu’au bout, ce thème de la folie dans la famille Freud. Mais c’est surtout par ce quotidien de la folie et de l’asile, partagé par Adolphine et Clara, que l’auteur capte son lecteur, l’entraînant dans un tableau dense, impressionniste… Les fous vus par l’une des leurs, en sympathie et non comme des objets de réflexion. De même, dans l’affrontement, feutré entre Freud et son collègue du Nid, le docteur Goethe (quel hasard !), l’auteur introduit quelques-uns des grands débats sur la manière de soigner la folie (ou de la renforcer).

L’ouvrage est prenant, et plaira aux lecteurs que l’histoire de la psychanalyse intéresse et déconcerte, comme une vision humaine de Freud.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 13/11/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd