L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 24 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Fantastique & Science-fiction  
 

Embâtardisez vous !
Fabien Cerutti   Le Fou prend le roi - Le bâtard de Kosigan - Tome 2
Gallimard - Folio SF 2017 /  8,80 € - 57.64 ffr. / 608 pages
ISBN : 978-2-07-079281-8
FORMAT : 10,9 cm × 18,0 cm

Première publication en avril 2015 (Mnémos - Icares)
Imprimer

On l'avait quitté à la fin d'un tome 1, triomphant après une entourloupe parfaitement réglée et maîtrisée ; on le retrouve au début du tome 2 en difficulté, après une affaire bien mal engagée, une princesse à sauver et une troupe d'ennemis plus conséquente que prévu... Le bâtard de Kosigan aurait-il fait un faux pas ? Car enfin, ce héros sympathique reste ce qu'il est, un mercenaire chevaleresque, ou un chevalier mercenaire, efficace, fourbe et à la fidélité intéressée. Du roi de France ou de celui d'Angleterre, du duché de Bourgogne ou du comté d'Armagnac, la cause importe peu du moment qu'elle est sonnante et trébuchante... Quoique ?

Le premier tome de cette série prometteuse mettait en scène, au prétexte d'un tournoi, une belle rouerie, et au passage on découvrait le bâtard et sa petite troupe. Dans ce second tome, le bâtard de Kosigan est au service de l'Angleterre... Enfin peut-être pas. Car dans la coulisse, d'autres intérêts s'agitent, plus secrets et plus inattendus : on y croise des comploteurs en quête de couronne ou de vengeance, des races plus anciennes et obscures qui préparent leur retour sur la scène politique, des mages anciens usant d'anciens sortilèges pour s'assurer un avenir, des manigances, des manipulations. Plus, inévitablement, des gnons, des bagarres, des bourre-pifs, des horions, et des adversaires jamais commodes : des inquisiteurs équipés de reliques miraculeuses, des barbares bardés de magie, des créatures féroces dressées pour la guerre : le bâtard est-il vraiment de taille ? Certes, il a quelques atouts, dont la belle Adelys de Quiéret (voir la couverture de l'ouvrage)... mais cette fois, il a affaire à forte partie. Car les complots s'entremêlent et s'organisent en plusieurs strates et autant d'ennuis à prévoir. Enfin un héros qui a des ennuis (et des gros) : le sadisme naturel du lecteur appréciera !

Avec ce second tome des aventures du bâtard de Kosigan, Fabien Cerutti nous installe dans une confortable attente... On sait désormais qu'il se trame une sombre affaire, dans la France du XIVe siècle comme dans celle du XIXe... et l'on sait aussi qu'au-delà des apparences, il y a quelque chose de pourri dans cette Europe christianisée et épurée de sa magie. Des forces obscures et anciennes s'agitent, qui visent ni plus ni moins que la restauration de l'ordre ancien et d'une magie encore puissante. Elfes, nains, hydres, dragons, druides, etc. : le monde du bâtard se dévoile dans toute sa profondeur avec, aux commandes, un auteur à l'imagination riche, qui se fait (et nous fait) plaisir en nous entraînant dans un univers coloré et magique. Et puis il y a le bâtard lui-même, bien plus complexe qu'il ne l'imagine... un héros dont, décidément, le passé et la généalogie sont motifs à enquête. Bref, l'intrigue s'installe, dont on imagine bien qu'elle se déploiera sur plusieurs romans.

Attente donc, mais avec la certitude que l'auteur suit une intrigue solide, un fil qui se dévide implacablement, à la manière des grandes sagas de fantasy : c'est la certitude d'avoir une série vivante, et cohérente. Le premier tome aurait pu n'être qu'un brillant one shot : ce second tome éclaire le monde du bâtard dans toute sa complexité et donne au lecteur une bien meilleure idée des enjeux de ce moyen-âge alternatif. On avait fait connaissance avec le héros, on entrevoit maintenant son monde, et qui plus est, avec ses yeux, tant la première personne, et le style si cavalier, donnent au lecteur ce sentiment «d'y être» : c'est ce qui fait de ce roman bien mieux qu'une excellente suite, un vrai grand prélude à une belle série. En près de 600 pages, l'auteur parvient à transformer notre vision de l'Histoire, et d'un style ample, rythmé, où l'ironie le dispute au sens de l'intrigue, il livre le second tome d'une des séries de fantasy française les plus prometteuses.

A suivre donc.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 18/09/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L’Ombre du pouvoir
       de Fabien Cerutti
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd