L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 21 mai 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Kurt Wallander enquête
Henning Mankell   Henning Mankell - Coffret 3 volumes
Seuil - Points policier 2003 /  22.50 € - 147.38 ffr. / 1693 pages
ISBN : 2-02-061811-7

Le Guerrier solitaire, 553p.
La Cinquième femme, 581 p.
Les Morts de la Saint Jean, 564 p.


Imprimer

Eté 1994 : dans la chaleur étouffante de l’été, alors que tout le pays se p assionne pour la Coupe du monde de football, la petite ville suédoise d’Ystad est le théâtre de crimes particulièrement violents, et inexplicables : les victimes ne se connaissaient pas, venaient de milieux sociaux très différents, et semblaient pour la plupart d’entre elles n’avoir rien à se reprocher…
Automne 1994 : dans la même ville, de nouveaux crimes rituels sont perpétrés, de manière particulièrement atroce : le meurtrier a visiblement cherché à faire souffrir ses proies, des citoyens sans histoire, plutôt transparents, mais ses méthodes très particulières semblent renvoyer au passé lointain de chaque victime…
Eté 1996 : trois jeunes gens de la région d’Ystad disparaissent mystérieusement, et un policier est retrouvé assassiné à son domicile. Un lien semble rapidement apparaître entre les deux affaires, pendant que les forces de police se sentent épiées tout au long de leur enquête…
Voici la trame des trois romans de Henning Mankell regroupés dans ce coffret.

L’inspecteur Kurt Wallander est le policier chargé de résoudre ces
énigmes, tout en se débattant avec les médias, une maîtresse de plus en plus distante et quelques problèmes de poids… Sans charisme particulier, ni coup de génie tombant à propos pour débusquer les tueurs en série, qui semblent avoir choisi cette petite ville assoupie du sud de la Suède comme théâtre de leurs méfaits, il nous est justement rendu attachant par ses faiblesses, ses erreurs, son manque flagrant de sens diplomatique et son approche pragmatique des faits.
La figure du policier solitaire, désabusé et seul face aux institutions, n’est
pas à proprement parler novatrice dans le domaine du roman policier, mais l’emploi de ce personnage, généralement attachant et attendu, permet de reporter toute son attention sur les intrigues et la profusion de détails dans le compte-rendu des enquêtes.

Les trois romans de Henning Mankell se ressemblent par leur construction, leur principe même (meurtres en série, victimes apparemment au-dessus de tout soupçon, peinture d’une société suédoise de plus en plus fascinée par la violence…), sans pour autant se répéter d’un ouvrage à l’autre. Bien au contraire, la lecture successive de ces trois polars permet de s’attacher progressivement aux membres du commissariat d’Ystad, plus ou moins solidaires de l’inspecteur Wallander, aux personnalités hautes en couleurs rencontrées par les enquêteurs au fil de leurs recherches, et à apprécier l’évolution des
principaux protagonistes, à chaque fois un peu plus marqués par l’horreur et l’appréhension face à l’inexplicable et à la barbarie des crimes.

Les intrigues, relativement complexes, sont contées avec précision et une grande finesse psychologique. La bataille de Wallander pour extraire la logique cachée dans chaque acte de folie pure et d’une cruauté sans partage est fascinante, tant elle relève simultanément d’un travail de recherche scientifique et de déductions parfois les plus élémentaires, invitant ainsi le lecteur à porter attention au moindre détail du récit…

Au-delà de ses qualités de narration, Henning Mankell brosse avec nuance le portrait de cette petite communauté qui reflète les doutes et les fissures de la société suédoise dans son ensemble, marquée par la perte des repères traditionnels, l’effacement de l’Etat-Providence, le rejet des plus faibles, et le recours de ces derniers à la violence la plus extrême pour que leur soit reconnue une place auprès de tous.


Guillaume Blanco
( Mis en ligne le 12/12/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd