L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 25 février 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Huile d’olive et romarin
Marlena De Blasi   Mille jours en Toscane
Gallimard - Folio 2013 /  6,95 € - 45.52 ffr. / 250 pages
ISBN : 978-2-07-045099-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication française en mai 2011 (Mercure de France)

Marie-Pierre Bay (Traducteur)
Nicolas Castelnau-Bay (Traducteur)

Imprimer

La lune décroit dans le ciel bleu foncé au-dessus de la lagune» et, à travers ses larmes, c’est la dernière image que la narratrice emporte de Venise. Mille jours à Venise relatait l’histoire de Marlena, cette américaine journaliste et gastronome qui avait choisi de tout quitter pour vivre une romance avec un vénitien. Maintenant, son ami Fernando, banquier, choisit de quitter Venise pour repartir à zéro et elle accepte, un peu contrainte peut-être, de s’installer en Toscane.

Mille jours en Toscane raconte cette nouvelle vie. Au fil de quatre saisons (qui ne font que 365 jours…), le couple découvre et apprend à vivre à San Casciano dei Bagni. Le lecteur suit leurs aventures, leurs rencontres à travers les personnages et la vie quotidienne de ce petit mais très chaleureux village toscan.

Odeur et saveur se mêlent au texte de ce roman gastronomique. Avec autant de sérieux qu’une «messe qui serait dite deux fois par jour», on échange avec le boucher un véritable discours qui sert de préliminaire au repas et détermine le choix de la viande, la manière dont elle sera tranchée… Et de même on choisit les fromages, les fruits…

Le roman parle d’histoires d’olives, de ricotta, de figues, de four à bois dans le jardin et de pain chaud posé sur un lit de romarin. Selon la saison, Marlena introduit des recettes traditionnelles qu’elle échange avec les villageois : beignets de fleurs de courgettes, «Castagnaccio», «Pecorino», «Schiacciata», saucisses rôties ou autres Bruschettes. Ensemble, ils font les vendanges, la récolte des châtaignes, la cueillette des olives, des cèpes, des truffes… On préchauffe, on huile, on mélange, on grille, on enfourne, on cuisine, on mitonne… Les repas et l’amitié se partagent, la vie s’anime. Le café du village devient l’incontournable lieu de rendez-vous où les relations se créent dans une douceur de vivre, un peu comme autrefois, loin du folklore.

Mille jours en Toscane relate une année de cette vie simple et chaleureuse où le passé et les secrets des villageois se mêlent aux terres et aux pierres de la région pour en dessiner l’histoire.


Marie-Claude Bernard
( Mis en ligne le 17/06/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd