L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Histoire  
 

L'archéologie contre les mensonges de l'Histoire
Jean-Paul Demoule   On a retrouvé l'histoire de France - Comment l'archéologie raconte notre passé
Gallimard - Folio histoire 2013 /  8.70 € - 56.99 ffr. / 390 pages
ISBN : 978-2-07-044971-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication en mars 2012 (Robert Laffont)
Imprimer

Professeur à l’Université de Paris-1, ancien président de l’INRAP - l’Institut national de recherches archéologiques préventives - et membre de l’Institut universitaire de France, Jean-Paul Demoule a dernièrement écrit On a retrouvé l’histoire de France (aujourd\'hui en format \'\'poche\'\'). Cet ouvrage se penche sur l’archéologie et plus spécialement sur ce qu’elle peut apporter au récit du passé du pays.

Les Français ayant un problème avec leur histoire (proche et lointaine), le but du professeur Jean-Paul Demoule est ici de faire découvrir l’histoire réelle de la France. Il s’agit de revisiter l’histoire qui est habituellement enseignée dans les manuels scolaires. Cette dernière se fonderait très souvent sur des simplifications excessives, dont les motifs sont parfois d’ordre politique. Jean-Paul Demoule estime en effet que le passé qui est enseigné est très (trop) sélectif, amnésique et réglementé.

Pourtant, depuis une vingtaine d’années, l’archéologie est le théâtre d’une sorte de «révolution silencieuse». L’archéologie ne s’apparente plus à une chasse au trésor. Toutefois, elle est le plus souvent perçue comme une pure perte de temps. Elle se trouve être, de surcroît, plutôt coûteuse. Ce qui en ces temps d’austérité budgétaire ne facilite pas la reconnaissance de cette révolution scientifique. Pourtant, l’archéologie permettrait de retracer plus rigoureusement les évolutions qui ont conduit le monde et la France à ce qu’ils sont aujourd’hui.

Revenant sur une pléthore de poncifs de l’historiographie traditionnelle, le livre de Jean-Paul Demoule permet d’apprendre qu’en dépit des clichés usuels concernant «nos ancêtres les Gaulois», le métissage a existé depuis la préhistoire, avec des êtres humains qui n’étaient déjà plus des sauvages. Plus précisément, l’archéologie tend à démontrer que l’histoire hexagonale est en fait «celle de brassages et de mélanges». Dans cette perspective, tous les discours sur la permanence et l’essence de la France seraient dépourvus de tout fondement. S’il n’y eut jamais de «commencement de la France», il y eut en revanche une «construction permanente», si bien que ce que l’on sait de notre histoire serait finalement bien incertain.

«Les Gaulois étaient-ils de pittoresques Barbares, vivant dans des huttes sommaires au fond des bois, ou bien les Romains ont-ils mis la main sur des sociétés prospères et organisées, assez peu différentes de la leur ? D’ailleurs, Vercingétorix a-t-il vraiment jeté ses armes aux pieds de César ?» Les questions irrésolues sont nombreuses. S’agissant des Gaulois, l’auteur explique que l’on aurait créé un mythe consolateur, alors que la réalité est beaucoup plus simple et prosaïque. Les élites françaises se seraient approprié la vision des vainqueurs romains. Il y a donc une sorte de «manipulation de l’histoire».

Par ailleurs, il n’y aurait pas eu de chute brutale de l’empire romain, mais plutôt de lentes transformations sous des modes divers et selon des rythmes différents. Pour le Moyen Age, a été passée sous silence l’influence germanique. Jean-Paul Demoule évoque aussi le thème de l’archéologie et des extraterrestres.

Certes, la réflexion de l’auteur est d’excellente facture, tout à fait décapante et iconoclaste, mais le livre est parfois un peu trop aride pour le néophyte.


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 17/12/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La France archéologique
       de Jean-Paul Demoule
  • La Fabrique de l'archéologie en France
       de Jean-Paul Demoule , Christian Landes , Collectif
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd