L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 22 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Science-fiction  
 

Retour sur le Dick
Philip K. Dick   Ne pas se fier à la couverture
Gallimard - Folio SF 2014 /  7.90 € - 51.75 ffr. / 364 pages
ISBN : 978-2-07-044922-4
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Mary Rosenthal, Marcel Thaon, Jacques Parsons, Alain Dorémieux (Traducteurs)
Imprimer

Philip K. Dick ou l’art de la mystification… Comme l’intégrale de ses nouvelles en deux tomes, chez \'\'Lunes d’encre\'\' (Denoel), est hélas devenu un livre rare, quasi introuvable ou à un prix surréaliste, les amateurs, toujours nombreux, toujours renouvelés, de Dick peuvent se mettre sous la dent les divers volumes rassemblant quelques nouvelles glanées dans un catalogue assez vaste, une fois les romans lus et relus. Une manière pour l’éditeur de jouer de la demande pour organiser l’offre.

Avec ce volume au titre improbable, au moins, les choses sont claires : ni la couverture, ni le titre se seront d’une quelconque utilité pour résumer le propos de ces dix nouvelles que rien ne relie, si ce n’est le talent de leur auteur. Au hasard de l’ouvrage, on découvre un visiteur du passé dont la simple existence remet en cause le destin même de la planète Terre future (\'\'L’Homme variable\'\'), une colonisation extra-terrestre par le biais de fêtes foraines et de lots à emporter. On assiste à l’évolution accélérée de l’humanité, ou du moins d’un équipage spatial, et les risques que cela entraîne ; on suit l’aventure étrange d’une chaussure éveillée à la vie et à l’intelligence ; on cherche la Terre devenue un mythe pour enfants, on départage deux chercheurs lancés dans un duel autour d’un paradoxe philosophique et scientifique ; on tente de réparer une intelligence artificielle gaffeuse qui s’apprête à déclencher une guerre nucléaire contre des distributeurs de boules de gomme. Enfin, la nouvelle éponyme évoque une sorte d’immortalité livresque qui, il faut l’espérer, n’est pas une métaphore de l’œuvre de Dick.

Autant de nouvelles toujours intrigantes, joliment écrites, et bien dans le style de l’auteur, et d’une SF de l’âge d’or qui se passait de considérations techniques pour laisser libre cours à la fantaisie et au charme des paradoxes. Le charme de Philip K. Dick réside peut-être dans ce côté à la fois classique et inclassable, dans ce sentiment de lire un pionnier de la SF, amateur de paradoxes et d’un humour discret mais toujours présent.

Ce petit volume rappelle une fois de plus toute la palette du talent de Dick, en attendant, peut-être, une réédition de l’intégrale de ses nouvelles.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 02/06/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Voix de l'asphalte
       de Philip K. Dick
  • Radio libre Albemuth
       de Philip K. Dick
  • La Trilogie divine
       de Philip K. Dick
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd