L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 24 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Réaliste  
 

L’Histoire et ses risques
Vincent Sorel   Alexandre Franc   Les Pénates
Casterman Professeur Cyclope Arte Editions 2014 /  16 € - 104.8 ffr. / 68 pages
ISBN : 9782203089693
FORMAT : 20x27 cm
Imprimer

Pierre est historien, spécialiste de l’Antiquité, professeur et chercheur. Il aime Pompéi pour son côté figé dans l’éternité,…et plus que cela encore : Pierre trouve dans le récit des drames passés une consolation pour un présent qui ne l’enchante guère. Car voilà le problème : marié et père de famille, il vit assez mal cette réalité très prosaïque (l’éducation, la vie conjugale). Pierre n’aime pas les responsabilités, il n’aime que la conversation des Antiques (ou de ses collègues), lire dans les cimetières et écrire de gros livres. Ce pourrait être le portrait d’un intellectuel hors sol, un peu égoïste… mais les Pénates, ces divinités domestiques de la Rome antique, décident d’intervenir. Ce sera par le biais d’un ami, Simon, qui a perdu sa famille et qui sait, lui, le prix de cette vie. Et un cancer aussi, histoire de se rappeler le rôle exact des cimetières. On verra si Pierre trouve toujours autant de charme aux ruines pompéiennes !

Il est beau, ce roman graphique, car il traite, sur un mode sobre, presque détaché, de choses complexes : la crise de la quarantaine, l’usure du couple, la mort des proches, la maladie… Mais il le fait avec habileté, tout en nuance, sans cynisme ni misérabilisme. On suit d’abord Pierre dans ses petits moments d’égoïsme, dans ses reculades, dans ses réflexions… la figure du savant qui rêve d’une tour d’ivoire où s’enfermer pour comprendre le monde. Mais le monde bouge, sa fille grandit, sa femme se lasse de ce mari toujours sur le retrait… la crise guette. Et tout le charme du scénario réside dans l’intervention des Pénates, métaphore de la vie réelle et de ses soucis.

Le graphisme est à l’aune de l’histoire : sobre, faussement enfantin. Décors simples, visages à peine esquissés (deux points pour les yeux, un trait pour la bouche) : le réalisme est ailleurs, il est dans l’intrigue, dans les monologues du personnage principal, dans les instants de doute mis en scène, ou dans ce dialogue qui s’instaure entre les victimes de Pompéi et le héros, dialogue muet mais très expressif. Le résultat est une histoire forte, émouvante, et qui résonne avec celle de nombreux couples. Il ne s’agit certes pas d’un album comique, ou destiné aux enfants : plutôt une réflexion, en sympathie, l’histoire d’un homme qui doit se résoudre à enfin grandir, dans l’épreuve, pour apprécier son existence. Un album fort et très réussi, à offrir à ceux et celles que le quotidien lasse, et qui rêvent d’autres vies.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 17/09/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L’ours
       de Vincent Sorel
  • Cher Régis Debray
       de Alexandre Franc , Régis Debray
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd