L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 28 juin 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Chroniques - Autobiographie  
 

Les madeleines du goûter
Alexandre Kha   Souvenirs de poche
Tanibis 2007 /  10 € - 65.5 ffr. / 128 pages
ISBN : 9-78-284841-010-4
FORMAT : 12x15,5 cm
Imprimer

Ces Souvenirs de poche se présentent comme une suite de petits dessins plus ou moins brièvement légendés et rapportant quelques moments envolés de la jeunesse de Grégoire Fennec. Celui-ci se souvient d’un après-midi enneigé, d’une photo de classe, des cours de natation, du carrelage dans le couloir du préau, d’une tour d’immeuble, d’une petite fille pas bavarde, d’un dessin animé… C’est une succession de petits souvenirs, de sensations perdues, de moments sans importance mais irrémédiablement inscrits dans les cœurs et les pensées, et susceptibles d’être réveillés par une brise du soir ou quelques paysages entraperçus.

C’est un paquet de madeleines que nous tend là Alexandre Kha. L’auteur déroule une époque, et au fil des pages et de ces notes sorties du brouillard de la mémoire se construit tout un paysage à la fois très personnel et familier. Et c’est au lecteur alors de se souvenir…

Comme dans son précédent ouvrage, les très jolis Mangeurs d’Absolu, le dessin est ici d’une douce simplicité et procède d’une économie graphique toujours juste. En quelques traits et constructions transparentes, une chambre à coucher est placée et un arbre dépouillé est planté dans un pré.

Dommage toutefois que la dernière partie du livre s’attarde sur un événement plus personnel et, quasi inévitablement, moins pertinent. Si la progression dramatique s’en trouve renforcée (nous voilà au plus près du passage de l’enfance à l’adolescence), l’ouvrage perd là quelque peu de sa singularité poétique et l’agréable régularité de la liste scandée est brisée pour une narration dès lors plus classique. Reste toute une galerie de moments épinglés, l’évocation d’une jeunesse disparue mais flottant toujours dans l’air.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 13/11/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Mangeurs d’Absolu
       de Alexandre Kha

    Ailleurs sur le web :
  • Sketchbook: Nemo Lowkat, attrapeur d'images
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd