L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 21 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Revues, essais & documents  
 

Donner de la voie
Renaud Nattiez   Le mystère Tintin - Les raisons d'un succès universel
Les Impressions nouvelles 2016 /  22 € - 144.1 ffr. / 368 pages
ISBN : 978-2-87449-309-6
FORMAT : 14,5x21 cm
Imprimer

Au sein des publications des Impressions nouvelles, la thématique tintinophile s\'est désormais assez développée pour donner lieu à un véritable catalogue thématique, digne de rivaliser avec la collection officielle de Moulinsart : autour de Benoît Peeters, fondateur et directeur général, plusieurs auteurs se sont attaqués au sujet, parmi lesquels Renaud Nattiez est le dernier en date.
Nattiez aborde le sujet en tintinophile fervent. On sent son amour de Tintin dans toutes les phrases, où il se récrie par exemple contre le racisme et le sexisme du dessinateur, pourtant peu contestables.

Le livre prétend s\'attaquer au mystère du succès de Tintin, succès incompréhensible pour Hergé et dont Nattiez cherche partout des causes. Il y a quelque chose d\'un peu artificiel dans cette énième perspective de lecture : l\'auteur se contente souvent de lister les caractéristiques principales de la série, et d\'y trouver des raisons de sa popularité. L\'effet de réel, la richesse des détails, l\'absence de temporalité sont donc abordés tour à tour, sans théorie révolutionnaire mais avec efficacité. Nattiez décrit avec précision l\'évolution du personnage de Milou et apporte souvent des idées intéressantes, comme la comparaison entre le capitaine Haddock et Georges Brassens. Il s\'appuie essentiellement sur les albums eux-mêmes, mais n\'hésite pas à enrichir sa réflexion en puisant dans la biographie d\'Hergé ou dans la littérature générale.

Mais c\'est dans la seconde partie du livre que l\'auteur s\'attaque à ce qui est selon lui la véritable clé du succès de Tintin : sa structure narrative. Le texte prend alors beaucoup plus de sens. Le tintinologue étudie le corpus en profondeur et distingue les différents mobiles qui poussent Tintin à agir en fonction des aventures. Il décompose enfin les différents moments des intrigues, les éléments récurrents et les bouleversements narratifs.
Pour cela, il reprend peu ou prou les définitions de Greimas : situation initiale, élément déclencheur, développement et conclusion. À défaut d\'expliquer le succès de Tintin, cette analyse éclaircit certaines des identités de la série. Une des particularités qu\'elle souligne est la banalité de l\'élément déclencheur, nommé ici fait quotidien. Hergé en ressort comme un dessinateur attaché au quotidien, et Tintin comme plus proche de nous. Surtout, le cheminement propre aux aventures du reporter trouve ici son expression. Tintin se fait souvent l\'allié d\'Hergé pour remettre le récit dans la bonne voie, en dépit des doutes et des déviations dues au destin ou à ses compagnons. La quête est plus importante qu\'un dénouement souvent traité avec désinvolture. Les images-clés où Tintin se met à courir, pour se lancer dans l\'aventure, prennent le sens de pivots de l\'action.
Dans cette analyse, Nattiez découpe le corpus en groupes cohérents. Il parvient ainsi à mettre les mots sur la dérive narrative qui a gêné bien des lecteurs à partir de Vol 714 pour Sidney, réintroduisant dans le même mouvement Les Bijoux de la Castafiore dans le canon classique. Si certaines remarques manquent peut-être d\'un argument statistique, comme l\'opposition entre verticalité et horizontalité, d\'autres se vérifient étonnamment, comme l\'arrivée des bulles de pensée dans Vol 714 pour confirmer le basculement dans l\'intériorité.

Finalement, c\'est bel et bien une relecture de l\'œuvre qui nous est ici proposée, tout à la fois rigoureuse et conforme à la compréhension intuitive que pouvait en avoir un jeune enfant. La démarche en est d\'autant plus intéressante.


Clément Lemoine
( Mis en ligne le 18/01/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Tintin, bibliographie d’un mythe
       de Dominique Cerbelaud , Olivier Roche
  • La Petite bibliothèque du tintinologue
       de Jean-Marie Apostolidès , Benoît Peeters , Jan Baetens
  • Lettre à Hergé
       de Jean-Marie Apostolidès
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd