L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 septembre 2017
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Monde enchanté
Benjamin Lacombe   Agata Kawa   Le Carnet rouge
Seuil - jeunesse 2010 /  18 € - 117.9 ffr. / 35 pages
ISBN : 978-2-02-100120-4
FORMAT : 22cm x 35,5cm
Imprimer

Benjamin Lacombe est un jeune illustrateur plein de talent, dont on a beaucoup aimé - entre autres - Généalogie d’une sorcière, Les Amants papillons ou encore La Mélodie des tuyaux. Mais ici, il se fait le narrateur d’un récit mis en images par Agata Kawa. Il s’agit de l’enfance de William Morris (1834-1896) qui défendit l’idée qu’on ne pouvait séparer Art et «arts mineurs».

Dessinateur, peintre, architecte... William Morris fut un artiste complet qui s’inscrivit dans la mouvance anglaise des préraphaélites et contribua à fonder le mouvement Arts and Crafts en Angleterre, qui en Europe se déclina dans le cadre de l’Art Nouveau.

Benjamin Lacombe raconte, non la vie entière, mais l’enfance triste de William Morris, jeune orphelin solitaire, envoyé dans un collège loin de sa famille et de sa mère qui noie sa tristesse en confectionnant des broderies. A son tour, le jeune garçon se réfugie dans le dessin et rêve d’un monde enchanté, fait des arabesques des fleurs et des mille et une inventions de la nature, un monde fruit de son observation mais aussi sans doute des talents maternels. Un professeur attentif et perspicace l’encouragera dans ses dons.

Agata Kawa s’est inspirée du travail de William Morris, des préraphaélites et de l’Art nouveau pour illustrer avec délicatesse et inventivité cette jolie histoire d’enfant solitaire qui se termine bien.

On peut lire et aimer cette histoire sans rien connaître de William Morris, et s’intéresser à l’évolution de ce petit garçon destiné à entrer dans les ordres et qui choisit d’aider l’humanité autrement, en lui fournissant de la beauté.

Les éditions du Seuil ont réalisé une belle maquette en format allongé. A recommander à partir de 8/9 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 05/05/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd