L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Les grands classiques  
 

Saga lapinesque…
Richard Adams   Watership Down
Monsieur Toussaint Louverture 2016 /  21.90 € - 143.45 ffr. / 540 pages
ISBN : 979-10-90724-27-3
FORMAT : 16,0 cm × 23,5 cm

Pierre Clinquart (Traducteur)
Imprimer

tonnants anglais ! Dans le domaine de la littérature jeunesse, songeons à Lewis Carol et son Alice au pays des merveilles, Roald Dahl (Charlie et la chocolaterie, par exemple), Tolkien et le Seigneur des anneaux pour les plus âgés, J.K. Rowling et Harry Potter, pour n’en citer que quelques-uns. Auteurs d’histoires à suspense qui enchantent leurs lecteurs, leur imagination débordante et fantaisiste est réjouissante. Richard Adams appartient à cette famille de conteurs prolifiques et l’histoire de Watership down - que les éditions Monsieur Toussaint Louverture rééditent aujourd’hui avec une nouvelle traduction - est à elle seule un véritable conte de fées.

Fonctionnaire, Richard Adams avait inventé pour ses filles cette histoire à rallonges de petits lapins, en se souvenant de sa passion enfantine pour le Jeannot lapin de Béatrix Potter (encore un auteur jeunesse de best seller que le temps n’érode pas…). À cinquante ans, soucieux d’en faire imprimer des exemplaires pour ses filles, il rédige ses récits et cherche un éditeur ; après sept refus, il trouve enfin un petit éditeur, et… Bingo ! Le livre, paru en 1972, est immédiatement un immense succès et, aujourd’hui, il s’est vendu à 50 millions d’exemplaires dans le monde, traduit en 50 langues…

Livre «pour enfants» ou jeunes adultes, cette histoire de lapins dans leurs garennes est une épopée : celle de deux frères, Hazel et Fyveer, ce dernier étant doué de voyance. Fyveer convainc son frère qu’il leur faut absolument quitter leur confortable garenne, bien gérée par le maître Padi-shâ, car un danger inconnu les menace. Avec quelques amis, les deux frères entament une longue série d’aventures, au cours desquelles les qualités complémentaires des différents héros de la petite bande leur permettent d’affronter et de surmonter les obstacles de différentes natures rencontrés sur le chemin. C’est donc un roman d’apprentissage avec des héros «normaux» qui découvrent au fur et à mesure des épreuves leurs qualités.

À souligner : le style poétique, la description lyrique de la campagne anglaise. Chaque personnage a son caractère bien typé : le faible, le fort, l’amuseur de la bande, le courageux, le téméraire, le sage… Les qualités de solidarité et d’amitié sont valorisées. Histoires dans l’histoire, Dandélion le conteur de la bande, le soir aux veillées, narre les aventures d’un lapin mythique, Shraavilshâ, sorte d’Ulysse des lapins, qui sait se tirer par la ruse et la malice de toutes les situations difficiles dans lesquelles il se jette. C’est à Shraavilshâ que Krik, le soleil (en quelque sorte, le dieu des lapins) a promis : «Shraavilshâ (…) la Terre toute entière sera ton ennemie, Prince aux-aux-mille-ennemis, chaque fois qu’ils t’attraperont, ils te tueront. Mais d’abord, ils devront t’attraper … - Sois ruse et malice et ton peuple ne sera jamais exterminé». Une prophétie que les lapins gardent précieusement en mémoire.

À la différence de Tolkien, Richard Adams n’invente pas une langue nouvelle, mais quelques termes, et, malicieuses, les éditions Monsieur Toussaint Louverture, pour appeler les notes de bas de page explicatives, ne dessinent pas l’astérisque habituel mais… un trèfle. Destiné à de jeunes lecteurs, ce volume épais - plus de 500 pages qui se lisent d’une traite - s’adresse à tout public friand de contes et de sagas…


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 14/11/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Garennes de Watership Down
       de Richard Adams
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd