L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Poches  
 

D'où vient-elle, où va-t-elle ?...
Michel Winock   La Gauche en France - Inédit
Perrin - Tempus 2006 /  11 € - 72.05 ffr. / 500 pages
ISBN :  2-262-02359-X
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm
Imprimer

Michel Winock, historien et professeur à Sciences-po Paris, a eu l’excellente idée de réunir dans un même ouvrage plusieurs de ses textes, essentiellement des articles, traitant de la gauche dans ses aspects les plus divers. Il en résulte un livre riche, complet, passionnant, dont certains chapitres se lisent comme un roman, et auquel n’importe quel étudiant, universitaire ou simple curieux pourra se référer.

Le but de Michel Winock n’étant pas de produire un livre d’histoire en tant que tel, qui proposerait une histoire purement factuelle et chronologique de la gauche ; l\'auteur a préféré analyser ce mouvement à travers des temps forts, des personnalités marquantes. Même si la structure du livre est simplement chronologique, il se compose de chapitres diversifiés, qui dressent un portrait de la gauche particulièrement dynamique.

M. Winock ouvre le recueil par une série d’articles sur les racines républicaines de la gauche. On lira avec bonheur un court chapitre sur Victor Hugo, archétype de l’intellectuel engagé, «accusateur implacable du coup d’Etat, grande voix de l’exil, prophète de la liberté». Suivent quelques pages tout aussi enthousiasmantes sur le rôle de l’affaire Dreyfus dans la constitution de la gauche et l’instauration de la laïcité en France. Deux parties assez volumineuses sont consacrées à l’invention du socialisme français et aux rapports complexes de la gauche au communisme, thème sensible et toujours d’actualité. Dans ces pages un peu plus ardues, M. Winock évoque notamment l’échec de la social-démocratie à la française à travers l’étude des références culturelles des acteurs de la gauche. Il examine les personnalités des grands leaders, Jean Jaurès, Guy Mollet, François Mitterrand (probablement un des meilleurs chapitres), décrypte les raisons qui les ont poussés vers le socialisme, et leur apport à la culture de gauche. Il analyse également les particularités de l’antifascisme communiste et «l’aveuglement idéologique» d’une large part de la gauche française face à Staline et au bloc soviétique. Les derniers chapitres sont consacrés aux évènements de Mai 68 et à la figure de l’intellectuel de gauche, à travers l’exemple de Jean-Paul Sartre.

En bon historien, M. Winock ne juge pas ; au contraire, il explique, il rationalise sans excès, il propose des interprétations. Pour lui, l’apport de la gauche à la politique française, tout au long du XXe siècle, est absolument fondamental et mérite d’être connu et enseigné. Son livre se conclut d’ailleurs par un article sur l’avenir du socialisme en ce début de siècle, notamment après la défaite électorale du printemps 2002 et l’échec du référendum sur la constitution européenne, en 2005. Selon Michel Winock, la gauche ne s’est pas remise du séisme de 2002 et continue d’être divisée en son sein. Inhibée par les idéologies, incapable de faire face aux réalités et aux contraintes, le P.S. ne s’impose pas encore comme un parti de gouvernement à part entière, même s\'il semble en mesure de gagner les élections de 2007. M. Winock souligne également l’absence de leadership actuel au sein du Parti socialiste, quoique la soudaine popularité de Ségolène Royal fasse pour l’instant illusion. Où sont donc passés les Jaurès, les Blum, les Mitterrand ? Pour l’auteur, cette absence de personnalité forte, capable de rassembler, compte pour beaucoup dans la crise actuelle de la gauche de gouvernement et met en doute la capacité du PS à diriger la France.

M. Winock n’est pas un militant mais, comme tout démocrate, il souhaite une gauche forte, moderne, progressiste, réaliste, débarrassée de ses erreurs passées et tournée vers l’avenir. En un mot, une gauche capable de gouverner efficacement. Ce livre gagnerait à être lu par les aspirants présidents de gauche, qu’ils soient socialistes ou révolutionnaires, car, pour savoir où l’on va, encore faut-il se rappeler d’où l’on vient...


Audrey Fournier
( Mis en ligne le 18/10/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Voix de la liberté
       de Michel Winock
  • 1789, l'année sans pareille
       de Michel Winock
  • Jeanne et les siens
       de Michel Winock
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd