L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 20 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Moyen-Age  
 

Le père de l'Europe ?
Georges Minois   Charlemagne
Perrin 2010 /  26 € - 170.3 ffr. / 715 pages
ISBN : 978-2-262-02961-6
FORMAT : 15,5cm x 24,1cm

L'auteur du compte rendu : Alexis Fourmont a étudié les sciences politiques des deux côtés du Rhin.
Imprimer

De même qu\'Alexandre, César et Bonaparte, Charlemagne gît dans le Panthéon des «héros» universels. Chacun d\'eux appartenant au domaine où l\'Histoire se confond avec la légende, ces géants ont, en effet, marqué la mémoire collective d\'une trace à proprement parler indélébile. Comme le rappelle Georges Minois dans l\'introduction à sa biographie sur Charlemagne, «pour l\'historien, cette marque de gloire est ambivalente : d\'un côté, elle est révélatrice de l\'évolution culturelle, et par là un sujet d\'étude intéressant, de l\'autre, elle est une enveloppe encombrante qui recouvre la réalité historique du personnage et rend beaucoup plus difficile l\'accès à son existence authentique, ce qui doit être l\'objet d\'une biographie». Le cas de l\'empereur d\'Occident est, à cet égard, d\'autant plus typique que, «depuis 1200 ans, la figure de Charlemagne a été sans cesse récupérée, utilisée, manipulée, jusqu\'à son dernier avatar, qui consiste à en faire le père de l\'Europe, une sorte de fusion d\'Adenauer et de De Gaulle, qui, de son palais d\'Aix-la-Chapelle, pas très loin de Bruxelles, réconcilie les mondes germaniques et français» (p.7).

Explicitant d\'emblée les difficultés auxquelles tout biographe de Charlemagne se heurte inéluctablement, l\'auteur précise que contrairement à nombre de ses prédécesseurs il n\'entend pas retracer la vie de l\'empereur thématiquement, mais chronologiquement. Il considère, à juste titre, qu\'une «vie se déploie dans le temps, d\'un début vers une fin, en s\'enrichissant progressivement au rythme des expériences, heureuses ou malheureuses, et la vie d\'un souverain n\'échappe pas à cette règle» (p.9). Pour ce faire, Georges Minois commence par un résumé de l\'histoire du Charlemagne mythique, et ce «depuis l\'ouverture de son tombeau en l\'an 1000, jusqu\'à l\'attribution du prix Charlemagne en l\'an 2000». A cet effet, l\'historien dégage Charlemagne des différentes couches archéologiques sous lesquelles il croule depuis plus d\'un millénaire. Ensuite, Georges Minois procède à un examen critique des sources disponibles, pour voir ce que l\'on peut en tirer et retracer le plus précisément possible la vie de Charlemagne.

L\'originalité du travail de Georges Minois réside dans le portrait intime et psychologique qu\'il nous livre de Charlemagne. Ne se limitant pas par exemple à l\'analyse des seules campagnes militaires, au fil des pages, l\'ouvrage met en lumière des pans méconnus de la personnalité complexe de l\'empereur. L\'ensemble est saisissant, car d\'une rare érudition et d\'un style fort agréable à lire. Sur la question – finale - de savoir si Charlemagne fut «le premier Européen ou le dernier Romain» (p.661), la réponse de l\'auteur est nuancée: «Charlemagne «Père de l\'Europe» est peut-être un slogan commode et une façon de rattacher l\'idée européenne à un héritage culturel, mais on ne doit aller trop loin dans cette direction (...)». Néanmoins, sa plus grande contribution à l\'union des peuples européens est, sans doute, d\'«avoir fait respecter dans la mosaïque de son empire l\'unité dans la diversité» (p.671).


Alexis Fourmont
( Mis en ligne le 31/08/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Charles VII
       de Georges Minois
  • L'Age d'or - Histoire de la poursuite du bonheur
       de Georges Minois
  • Charlemagne
       de Jean Favier
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd