L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 17 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 
Dossier : GUERRE D'ALGÉRIE
L’Algérie indépendante : l’ambassade de Jean-Marcel Jeanneney
Comment de Gaulle fit échouer le putsch d'Alger
Le Putsch des généraux
De Gaulle, les services secrets et l'Algérie
Pour comprendre la guerre d'Algérie
Mon père, ce harki
Histoire de la guerre d'Algérie
Histoire de la guerre d'indépendance algérienne
''Barbouze'' du général
Ces officiers qui ont dit non à la torture
Le Rappel
Soldats en Algérie 1954-1962 (nouvelle édition)
Oran, 5 juillet 1962
La France en guerre. 1954-1962
La Temesguida. Une enfance dans la guerre d’Algérie
Général du contingent
De Gaulle et l'Algérie
Appelés en Algérie
La Guerre d'Algérie par les documents
Entretien avec Bernard Droz
Alger 1940-1962
Police contre F.L.N.
Soldats en Algérie 1954-1962.
le Onzième Commandement
Services spéciaux. Algérie 1955-1957
La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie
Une Drôle de Justice
Massacres coloniaux
Le Transfert d'une mémoire
Francis Jeanson
Chronologie de la Guerre d'Algérie

Le contingent en Algérie : la réparation d'un oubli
Jean-Charles Jauffret   Soldats en Algérie 1954-1962. - Expériences contrastées des hommes du contingent
Autrement - Mémoires 2000 /  22.75 € - 149.01 ffr. / 365 pages
ISBN : 2-86260-932-3
Imprimer

Alors qu\'elle n\'était toujours pas achevée, la guerre d\'Algérie fut dès l\'origine l\'objet d\'une production éditoriale intense. Depuis 1962, la bibliothèque des livres consacrés à cette \"guerre qui ne disait pas son nom\" n\'a cessé de s\'étoffer. En 1996, Benjamin Stora recensait pas moins de 2130 ouvrages parus entre 1955 et 1995 (Benjamin Stora, Le Dictionnaire des livres de la guerre d\'Algérie, L\'Harmattan, 1996, p. 7). Cinq ans plus tard, le catalogue s\'est encore enrichi. Parmi les derniers titres parus, le travail de Jean-Charles Jauffret mérite d\'être recensé en priorité. L\'auteur, professeur à l\'institut d\'études politiques d\'Aix-en-Provence, traite dans son ouvrage d\'un sujet que la très vaste bibliographie évoquée n\'aborde guère : l\'histoire des soldats du contingent en Algérie. Seuls quelques témoignages, souvent publiés à compte d\'auteur, apparaissent ça et là. Les études, quant à elles, sont rarissimes et de qualité contestable (on songe notamment à : Erwan Bergot, Algérie, les appelés au combat, Presses de la Cité, 1991 ou encore à : Claire Mauss-Copeaux, Appelés en Algérie. La Parole confisquée, Hachette Littératures, 1999. Pourtant, ce sont près d\'un million deux cent mille hommes qui furent appelés ou rappelés sous les drapeaux pour être confrontés à l\'expérience unique de la guerre dans le contexte si particulier et délicat du conflit algérien. Avec Soldats en Algérie, Jean-Charles Jauffret a façonné une des pierres d\'angle fondamentales du monument historiographique de la guerre d\'Algérie. D\'une certaine manière, il rend également justice à tous ces oubliés de la mémoire que furent ces soldats du contingent, aujourd\'hui anciens combattants.

Pierre d\'angle s\'il en est, cet ouvrage ne saurait être un édifice à lui tout seul. Il constitue en fait la première base rigoureusement scientifique d\'une histoire que seules les années permettront d\'écrire de façon satisfaisante. Jean-Charles Jauffret définit lui-même son travail comme \"une première tentative d\'approche\" (p. 13). Soldats en Algérie semble en effet relever davantage du souhait de baliser scientifiquement le champ de la recherche et de tirer quelques conclusions provisoires que de la volonté d\'établir la version définitive de l\'histoire du contingent en Algérie.

Scientifique, la méthode mise en oeuvre par Jean-Charles Jauffret l\'est assurément. Respectueux des canons traditionnels de la recherche historique, ce travail procède avant tout d\'une réflexion sur les sources. L\'auteurs les a voulu variées et originales. On note ainsi le recours à une riche bibliographie (reprise en fin de volume, ce qui représente un outil précieux), aux archives officielles (celles du Service historique de l\'armée de Terre), aux témoignages écrits et oraux et à divers documents audiovisuels (études et fictions). Parallèlement à ces sources diffuses, l\'auteur a su se créer les siennes propres en se livrant à une vaste enquête par questionnaire auprès de 430 anciens appelés du contingent (il est à noter que l\'auteur a été assisté dans cette enquête par huit étudiants en maîtrise). Au-delà des réponses apportées au questionnaire stricto sensu (combinant questions ouvertes et fermées), cette enquête a également permis de mettre la main sur de nombreux fonds privés d\'une richesse insoupçonnée (journaux personnels, correspondance, photographies).

N\'omettant pas de faire la critique nécessaire de ces sources, en les combinant, en les recoupant, en les infirmant, Jean-Charles Jauffret s\'est alors essayé à défricher les chemins d\'une étude approfondie de l\'histoire du contingent en Algérie. Les onze chapitres de l\'ouvrage abordent autant de problématiques nécessaires à la compréhension générale de cette dimension particulière de la guerre d\'Algérie. Ces problématiques vont des plus concrètes (le déroulement de l\'appel, le transport des appelés, l\'armement, le ravitaillement, les loisirs, la vie sentimentale...) au plus philosophiques (les hommes du contingent face aux questions essentielles de la mort, de la désobéissance et de la violence légitimes, de la torture). L\'auteur s\'attache également à traiter certaines problématiques plus inattendues, mais néanmoins nécessaires à la restitution d\'un climat, comme celles relatives à la camaraderie entre appelés ou à la culture de guerre. Un dernier chapitre consacré au retour du contingent en métropole ouvre la voie à une étude de la mémoire de la guerre chez les anciens combattants d\'Algérie, sujet délicat entre tous. Au regard de ce descriptif, il demeure nécessaire de se garder de croire que l\'auteur se contente d\'un regard impressionniste : les notes infrapaginales, nombreuses et étayées, donnent une assise rigoureuse au texte.

Un bilan positif donc. Et qui ouvre sur de nombreuses perspectives. Jean-Charles Jauffret fait l\'incontestable démonstration que les champs ouverts aux historiens sont encore vastes et vierges. Les voies d\'accès sont désormais balisées par Soldats en Algérie.


Guillaume Zeller
( Mis en ligne le 15/09/1999 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd