L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 22 février 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 
Dossier : Paroles de poilus
Les Poilus
Lettres d'un fils 1914-1918
L'Occupation allemande de Noyon. 1914-1917
Carnets d'un poilu girondin
Chronique de la Grande Guerre à Riquewihr
Un évêque aux armées en 1916-1918
La Guerre de mon père
Mémoire de papier
Frères de tranchées
Ultimes sentinelles
Les Années sanglantes 1914-1918
La Peur
Ecrit du front
Ceux de 14
Journal d’un poilu
Mon Papa en guerre
Croquis et dessins de combattants. Des hommes dans la guerre
Ennemis fraternels 1914-1915
La Guerre censurée
Si je reviens comme je l'espère
14-18, le cri d'une génération
Musicien-brancardier...
Histoire d'un Poilu
Petite chronique d'une grande guerre
Je t'écris de la tranchée
Les Carnets de l'aspirant Laby,
Le Procès des témoins de la grande guerre
5ème de campagne
1914-1918
Le Feu

L’Alsace dans la Grande Guerre
Jean Checinski   Les Poilus - de Mulhouse à la crête des Vosges
Coprur 1999 /  31.3 € - 205.02 ffr. / 239 pages
ISBN : 2842080459
Imprimer

Enjeu sentimental du conflit franco-allemand, l\'Alsace est le théâtre des premiers combats de la Grande Guerre au mois d\'août 1914. Dans un mouvement plus affectif que réfléchi, les poilus se lancent dans une reconquête impossible car évidemment attendue par un ennemi bien préparé. Certes, de nombreux articles et ouvrages ont évoqué la question (citons l\'oeuvre monumentale de Jean Nouzille, Raymond Oberlé et Francis Rapp, Batailles d\'Alsace 1914-1918, publiée en 1989), mais nous sommes ici en présence d\'une oeuvre de vulgarisation intelligente et sérieusement construite.

Historien local bien connu dans le Haut-Rhin, Jean Checinski s\'appuie sur de multiples archives privées et de nombreuses sources et études. Son livre est abondamment illustré de documents souvent inédits (photographies, cartes, affiches, cartes postales). La présentation est agréable, l\'information précise. On regrettera cependant que, bien qu\'il se soit rendu au Service historique de l\'armée de terre, il se soit contenté d\'y consulter les journaux de marche et d\'opérations des unités, alors qu\'il aurait pu y trouver d\'autres sources fort intéressantes (série N), de même qu\'aux archives nationales. On déplorera aussi l\'absence de sources d\'archives allemandes.

Après avoir rappelé la perte de l\'Alsace-Moselle au cours de la guerre de 1870-1871 et l\'évolution du Reichsland jusqu\'à 1914, l\'auteur nous narre les premières confrontations le long de la frontière, les succès initiaux des poilus dans une atmosphère euphorique et à bien des égards mystique (l\'entrée dans Altkirch, les deux entrées dans Mulhouse). Vient ensuite le temps de la retraite générale, à la suite d\'une contre-attaque allemande particulièrement meurtrière. L\'historien décrit les exactions allemandes contre les populations locales accusées d\'avoir accueilli avec chaleur les « pantalons rouges » (notamment le massacre de Bourtzwiller), sans oublier les déportations et internements de « suspects » opérés cette fois par les autorités françaises, sujet qui vient à peine d\'être défloré par l\'historiographie - voilà quelques pages fort instructives (pp. 96-101).

L\'armée française réussit à se maintenir dans le sud de la Haute Alsace (Sundgau, régions de Thann et de Dannemarie, une partie des vallées vosgiennes). Cet embryon de province reconquise verra les premiers tâtonnements de l\'administration française. Mais la guerre, loin d\'être terminée, reprend de plus belle dans les Vosges. Les combats des sommets (Vieil-Armand, Metzeral) sont particulièrement sanglants au cours de l\'hiver 1914-1915. C\'est ensuite l\'installation dans la guerre de positions, que Jean Checinski met à profit pour nous décrire la vie quotidienne des poilus sur le front et des civils à l\'arrière, c\'est-à-dire en contrebas des sommets couverts de tranchées et de réseaux de fils de fer. Heureuse concession à l\'air du temps, un chapitre est consacré aux « nouveautés de guerre », tandis que des développements fort intéressants nous renvoient aux thèmes très en vogue depuis la création de l\'Historial de Péronne (prisonniers de guerre, blessés, foi des combattants, propagande, contrôle et censure).

L\'ouvrage s\'achève sur le retour définitif de la Haute-Alsace à la France après le 11 novembre 1918 et sur les ambiguïtés de l\'entre-deux-guerres. Le ton quelque peu patriotique voire vaguement régionaliste par endroits devient alors résolument européen et pacifiste : « Espérons que les hommes feront appel à leur mémoire historique et à leur bonne volonté pour que, plus jamais, l\'Alsace ne soit le terrain d\'un quelconque conflit armé. » Une conclusion attendue, mais qui rend bien compte de la lassitude des habitants de la région après trois conflits en quatre générations.


Jean-Noël Grandhomme
( Mis en ligne le 05/11/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd