L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 
Napoléon et la mer
Dossier Napoléon
Dossier Napoléon
Correspondance générale
Les Royalistes et Napoléon
Les Français sous Napoléon
La Mort de Napoléon
Correspondance générale
Les Mensonges de Waterloo
Jakob Meyer, soldat de Napoléon
La Corse du jeune Bonaparte
Napoléon et Joseph Bonaparte
Correspondance générale
Cent Jours - La tentation de l'impossible
Quand les enfants parlaient de gloire
L'Aigle et la Synagogue
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 3
Le Sacre de Napoléon. 2 décembre 1804
Les Français et l'Empire
Quand Napoléon inventait la France
Maret, duc de Bassano
La Chute ou l'Empire de la solitude
Napoléon. Mon aïeul, cet inconnu
Nouvelle histoire du premier empire - Tome 4
1812 - La paix et la guerre
L'Allemagne de Napoléon
Du Niémen à la Bérézina
Guerre et armées napoléoniennes
Correspondance générale
Correspondance générale
Pie VII face à Napoléon : la tiare dans les serres de l’Aigle
Murat - La solitude du cavalier
Percier et Fontaine
La Berline de Napoléon
La Première guerre totale
Les Hommes de Napoléon
Chroniques de Sainte-Hélène - Atlantique sud
L’Abdication
Napoléon et ses hommes
De la guerre
Correspondance générale
La Conspiration du général Malet - 23 octobre 1812
Napoléon, l'esclavage et les colonies
Des résistances religieuses à Napoléon
Napoléon et le Mémorial de Sainte-Hélène
Kléber l'indomptable
Napoléon et l'Opéra
Napoléon, de la mythologie à l'histoire
Napoléon et la mer
Naissance du Code Civil
Champollion
La France de la Révolution et de l'Empire
Le Grand voyage de l'obélisque
Les Opposants à Napoléon
Dominique Vivant Denon
Le Grand Consulat
Le 18 Brumaire
Waterloo
Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire
Lendemains d'Empire
Le Voyage en Egypte
La Province au temps de Napoléon
Nouvelle histoire du Premier Empire - Tome 2
Napoléon, le monde et les anglais
Sainte-Hélène
Le Maréchal Davout
Nelson contre Napoléon
Austerlitz
Austerlitz
Trafalgar
La Garde impériale
La Légende de Napoléon
Figures d'Empire
L'Impératrice Joséphine
Napoléon
Napoléon Bonaparte
L'Empire des muses
Passion Napoléon
Napoléon Ier et son temps
Le Sacre de Napoléon
Napoléon
Mythes et légendes de Napoléon
Kléber après Kléber (1800-2000)

La mer comme destin
Jean-Marcel Humbert   Bruno Ponsonnet    collectif   - Un rêve d'empire
Seuil 2004 /  42 € - 275.1 ffr. / 235 pages
ISBN : 2-02-063542-9
FORMAT : 24x29 cm

L'auteur du compte rendu: maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Paris-I, Sylvain Venayre a récemment publié La Gloire de l'aventure. Genèse d'une mystique moderne.
1850-1940
(Aubier, 2002).

Imprimer

On oublie trop souvent que Napoléon Bonaparte est né sur une île (la Corse), qu’il est mort sur une île (Sainte-Hélène) après avoir été l’homme de l’expédition (maritime) en Egypte et le prisonnier des Alliés sur une autre île encore (l’île d’Elbe). Ceux qui ne veulent voir en lui que le conquérant de l’Europe terrestre, du Saint-Gothard à Moscou en passant par l’Espagne, protégé derrière des côtes devenues autant de frontières imposant le «blocus» aux Anglais, méconnaissent une grande partie de l’activité de l’Empereur des Français. Tout au contraire, ainsi que le note Jacques-Olivier Boudon, Napoléon eut «la mer comme destin». Ce n’est pas le moindre des mérites de Napoléon et la mer. Un rêve d’Empire que de nous le rappeler, en lien avec l’exposition présentée jusqu’au 23 août 2004 au Musée de la Marine, dont ce livre constitue le catalogue.

Jean-Marcel Humbert et Bruno Ponsonnet, commissaires de l’exposition, ont tenu à proposer un livre dont le texte ne soit pas inférieur aux illustrations qui l’accompagnent. On doit donc saluer leur initiative de réunir ici certains des meilleurs spécialistes de l’histoire du premier Empire (Jacques-Olivier Boudon ou Thierry Lentz) et de l’histoire de la marine (Martine Acerra, Philippe Haudrère ou Patrick Villiers, pour ne citer que ceux-là). On peut tout de même déplorer certaines absences, notamment celle des historiennes du mythe napoléonien Natalie Petiteau et Annie Jourdan, ou celle du grand spécialiste de la marine des Temps Modernes Michel Vergé-Franceschi. On doit en revanche se réjouir de l’idée de faire appel, dans ce domaine des rapports entre Napoléon et la mer, aux compétences britanniques : Nicholas Rodger et Colin White livrent ainsi d’intéressantes réflexions, très à jour d’un point de vue historiographique, sur la vision des Anglais ou sur Horatio Nelson comme «anti-Napoléon».

Il est néanmoins un peu dommage d’avoir demandé à telle réunion de spécialistes des textes aussi courts, qui laissent souvent le lecteur sur sa faim. L’expédition Baudin, par exemple, financée par le Consulat, fait l’objet de deux courtes pages seulement, qui ne mentionnent pas le fait que, dans la tradition des grands voyages de circumnavigation de la fin du XVIIIe siècle, l’expédition innove considérablement : c’est en effet à l’occasion de cette expédition que Gérando écrit son Mémoire pour servir à l’observation des peuples sauvages qui sera un des textes fondateurs de l’anthropologie. Reste que certains aspects peu connu de l’histoire des rapports entre Napoléon et la mer sont ici mentionnés : il en va ainsi de ce Nautilus, navire sous-marin voulu par l’Américain Fulton, et finalement refusé par Napoléon en 1801 ! Fulton poursuivra ses études sur les bateaux à vapeur, mais il en fera profiter les Etats-Unis, où il rentre en 1807.

L’iconographie est remarquable, qui propose certes beaucoup de portraits, de reproductions de navires et de peintures de batailles navales, mais pas seulement. On y contemple également de nombreuses caricatures anglaises, à une époque où la France ne connaît pas cet art-là, des plans de ports ou de bâtiments — et même le plan du «panorama» qui, à Leicester Square au début du XIXe siècle, représentait aux passants la bataille de Trafalgar. Un beau livre, donc, dans lequel on étudie sous tous leurs angles les rapports de Napoléon et de la mer, de son enfance corse dans les années 1770 au retour des Cendres en 1840.


Sylvain Venayre
( Mis en ligne le 03/05/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Marins de Napoléon
       de Auguste Thomazi

    Ailleurs sur le web :
  • Lien vers le site du Musée national de la Marine : exposition Napoléon et la mer
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd