L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 26 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 
Dossier PARIS
Sous le ciel de Paris
Paris et la photographie
Paris au XVIIIe siècle
Un Parisien à travers Paris
I hate Paris
Violences et passions dans le Paris de la Renaissance
Paris pour mémoire
Vivre à Paris de la Restauration à la Belle Epoque
Les Cocottes. Reines du Paris 1900
Histoire insolite des cafés parisiens
Louvre secret et insolite
Paris, Avant Après
Une histoire de Paris par ceux qui l'ont fait
Quel maire pour Paris ?
Le Piéton du Grand Paris
Le Monde à Paris
Paris, La forme d’une ville
Paris et ses grands monuments en 3 D
Paris, Restaurants d’antan et de toujours
Atlas du crime à Paris du Moyen-âge à nos jours
Paris promenades au bord de l’eau
Huit quartiers de roture
Saint-Germain-des-Prés
Les Plus beaux panoramas de Paris
Le Carreau du Temple
Paris en latin / Legenda est Lutetia
Curiosités du Paris haussmannien
Les Halles de Paris et leur quartier
Paris dans la collaboration
Mémoire des rues. Paris 6e arrondissement
Un peu de Paris
Le Paris arabe
Place des Victoires
Les Douze heures noires
Balades littéraires dans Paris
Paris 1200
Regard d'un Parisien sur la Commune
Paris d'église en église
Les Maux & les soins
Paris 1900
Nous irons chanter sur vos tombes
Haussmann
Haussmann le Grand
Les Grands Boulevards
Les Ponts de Paris
La Ville promise
Pays parisiens
Le carnaval des Halles
Henri d’orléans, comte de Paris (1908-1999)
La Trace du fleuve
Napoléon III contre Haussmann ?
Mémoires
Histoire politique de Paris au XXe siècle

La leçon du Carreau
 Collectif   Le Carreau du Temple
Ed. Nicolas Chaudun 2014 /  35 € - 229.25 ffr. / 191 pages
ISBN : 978-2-35039-158-8
FORMAT : 21,6 cm × 22,2 cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est responsable des collections de monnaies et médailles du musée Carnavalet après avoir été adjoint au directeur du département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Il a publié, entre autres titres, Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (2003), Louis XIV. Homme et roi (Tallandier, 2012), Fontainebleau. Mille ans d'histoire de France (Tallandier, 2013).
Imprimer

Gros temps sur le patrimoine parisien ! Églises paroissiales, place de la République, serres d’Auteuil, piscine Molitor, Samaritaine, on ne compte plus les polémiques intéressant la conservation ou la transformation des monuments de la capitale. Les destructions pures et simples ne sont plus seules en cause, comme dans les siècles passés, mais aussi les restaurations et les restructurations infidèles à l’esprit des lieux.

Dans ce contexte morose, la rénovation du bâtiment qui fait l’objet du présent ouvrage a fait assez peu de bruit – les bonnes nouvelles trouvent moins d’écho que les mauvaises. Il s’agit pourtant d’une parfaite réussite : le Carreau du Temple, marché couvert jadis dévolu à la friperie, renaît pour abriter une série de salles de sport et de spectacle. L’architecture de fer et de verre du XIXe siècle se marie harmonieusement avec le chêne clair des aménagements intérieurs conçus pour les nouveaux usages de l’édifice. Au rez-de-chaussée, le remplacement des murs de brique par des parois vitrées ouvre la halle sur le quartier et fait ressortir l’audace des structures métalliques ; en sous-sol, des volumes contemporains d’une belle tenue font de l’ensemble une création autant qu’une restauration. Les architectes ont su tirer les leçons de restitutions trop sèches tentées lors d’opérations analogues.

L’ironie du sort veut que cette opération modèle prenne place en un des sites parisiens qui ont été le plus martyrisés par l’histoire : l’enclos du Temple. Pendant sept siècles, ce vaste domaine des Templiers fut un élément majeur du paysage de Paris. Le Donjon et la tour de César, dominant la rive droite, dialoguaient avec les tours de Notre-Dame ; l’église reproduisait les dispositions du Saint-Sépulcre de Jérusalem ; l’hôtel du grand prieur, reconstruit sous Louis XIV, était un des plus luxueux palais de la capitale ; l’enclos lui-même était une ville dans la ville.

Tout cela disparut en quelques décennies. L’église fut détruite en 1796. L’enceinte fut démolie à partir de 1800 et l’enclos loti. Le donjon, coupable d’avoir servi de prison à la famille royale pendant la Révolution, fut abattu entre 1808 et 1810. L’hôtel du grand prieur disparut à son tour en 1853 pour laisser la place au square du Temple. Rien dans le parcellaire actuel du quartier ne rappelle l’ancien enclos et ses bâtiments.

L’actuel Carreau est l’héritier d’un «marché au vieux linge» construit entre 1809 et 1811 sur la partie septentrionale de l’enclos. Ces premières halles furent remplacées en 1865 par un très vaste édifice dû à l’architecte Jules de Mérindol, qui s’inspirait étroitement des halles de Baltard. Surdimensionné, le bâtiment de Mérindol fut démoli aux trois quarts dès 1901 : le Carreau d’aujourd’hui correspond à la portion subsistante, dont la conservation apparaît comme quasi-miraculeuse.

Les auteurs du beau volume collectif publié par les éditions Nicolas Chaudun retracent les avatars de ce morceau du «vieux Paris», depuis l’arrivée des Templiers jusqu’à la consultation qui a précédé le chantier de rénovation du Carreau. On y voit comment archéologie, histoire politique, histoire de l’architecture et sociologie peuvent concourir pour aboutir à une compréhension fine des enjeux urbanistiques. Il reste à espérer que la leçon du Carreau inspire les acteurs des autres chantiers qui se profilent. Entre spéculation immobilière et hostilité idéologique envers la «ville-musée», le patrimoine de Paris est plus menacé que jamais.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 01/07/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd