L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 25 février 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

Le métal des illusions
Peter L. Bernstein   Le Pouvoir de l'or - Histoire d'une obsession
Mazarine 2007 /  22 € - 144.1 ffr. / 565 pages
ISBN : 978-2-86374-350-8
FORMAT : 15,5cm x 23,5cm

Traduction d'André Cabannes.

L'auteur du compte rendu : archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Il a publié en dernier lieu : Les Demeures du Soleil : Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (Champ Vallon, 2003).

Imprimer

Etincelant, malléable, inaltérable, l’or jouit dans toutes les civilisations d’un prestige inégalé : il est le roi des métaux, dont l’éclat entoure les dieux et les rois. S’il fait souvent allusion à cet usage décoratif de l’or, Peter L. Bernstein s’intéresse davantage à son rôle comme instrument des échanges internationaux, depuis la haute Antiquité jusqu’au début du XXIe siècle. La plupart des épisodes du récit sont assez attendus : Midas, Crésus, le roi Salomon, les dariques des Perses, les aurei des Romains, les solidi des Byzantins, le renouveau de la frappe de l’or en Occident à partir du XIIIe siècle, l’arrivée de l’or des Amériques en Europe à partir du XVIe siècle, la ruée vers l’or en Californie puis au Yukon au XIXe, la chute de l’étalon-or au siècle suivant.

Le propos a plus d’intérêt pour l’époque que l’auteur connaît directement, à savoir les quarante dernières années, où l’or a perdu son statut d’instrument monétaire et une partie de son rôle de réserve financière, les banques centrales liquidant les unes après les autres une grande partie de leur stock. Dans l’avenir, prédit Peter L. Bernstein, l’or ne retrouvera pas sa fonction de monnaie universelle, sauf crise majeure provoquant l’effondrement du système financier international. Pour autant, l’or restera un instrument de thésaurisation individuelle, surtout en Orient, et un «signe extérieur de richesse».

L’histoire récente de l’or illustre surtout le décalage entre l’évolution des réalités économiques et les représentations qu’en ont les décideurs comme les simples particuliers. La portion la plus réjouissante du Pouvoir de l’or est ainsi le rappel d’assertions et de prédictions émises par les économistes les plus éminents de différentes écoles depuis un siècle… et dont la plupart se sont révélées fausses ou absurdes.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 28/04/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Politiques et pratiques des banques d'émission en Europe (XVIIème - XXème siècle)
       de Michel Margairaz , Olivier Feiertag , collectif
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd