L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 16 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

''Guetteur éclairé''
Agnès Callu   Gaëtan Picon (1915-1976) : Esthétique et Culture
Honoré Champion 2011 /  110 € - 720.5 ffr. / 714 pages
ISBN : 978-2745321756
FORMAT : 15,5 cmx23,5 cm

Préface par Jean-François Sirinelli

Postface d'Yves Bonnefoy

L'auteur du compte rendu : Françoise Hildesheimer est conservateur général aux Archives nationales et professeur associé à l'université de Paris I. Elle a notamment publié : Richelieu (Flammarion, 2004), La Double mort du roi Louis XIII (Flammarion, 2007) ainsi que Monsieur Descartes (Flammarion, 2010).

Imprimer

Philosophe, essayiste et critique d\'art, Gaëtan Picon (1915-1976) a eu l’opportunité administrative aux côtés de Malraux, comme directeur général des Arts et Lettres au Ministère de la culture de 1959 à 1966, de donner à ses idées un prolongement effectif. Après l’hommage que lui a rendu le centre Georges Pompidou en 1979 (\'\'L\'Oeil double de Gaëtan Picon\'\', Exposition, Centre Georges Pompidou, Musée national d\'art moderne, 18 avril-18 juin 1979), c’est une véritable biographie intellectuelle que lui procure aujourd’hui Agnès Callu. Embrassant en son entier sa trajectoire, elle prend la pluridisciplinarité comme base de travail et convoque Histoire, Littérature, Philosophie, Esthétique, Sociologie et Psychologie pour peindre le portrait de celui qui fut tout ensemble critique littéraire, ami des arts et des artistes, compagnon de Malraux, grand commis de l’État.

À travers les grilles d’une analyse historique où l’administration de la preuve et les démonstrations se succèdent comme implacablement, on découvre ainsi Picon tel qu’en lui-même, Picon et les autres, Picon dans son temps, dans sa génération ou plutôt «à côté», tant ses préférences l’inscrivent loin des courants : hors du structuralisme ambiant, un pas devant les autres lorsque, «guetteur éclairé», il souligne, pionnier, la production d’un René Char, d’un Reverdy ou d’un Jean Dubuffet, bref, un Picon social, politique, intellectuel, statutaire, etc.

Le conducteur est original en ce qu’il choisit de partir de l’épicentre, en empathie, mais sans jugement, pour parvenir à son objet à travers réseaux sociaux, cercles de sociabilités, cohortes amicales, effets de bandes, relations duelles, lieux symboliques, querelles de Cabinet, oppositions fondamentales, mais aussi mineures, souvent si révélatrices d’une personnalité. Mais le cœur de ce conducteur, c’est Picon lui-même, écrivain admirable de textes sur Saint John Perse, Tolstoï ou Balthus, tribun convaincant et inventeur d’une culture contemporaine qu’il promeut, côte à côte, avec Emile Biasini autour du credo de «l’élitisme pour tous» : il pense et théorise la Culture, il invente le nouveau musée national d’art moderne fondé sur le bloc «Culture et Création», il dirige la revue L’Ephémère, la collection «les Sentiers de la Création».

Au terme de la relecture d’Agnès Callu, le «pari biographique», évoqué par François Dosse, est magistralement relevé, et Picon prend dans l’historiographie sa juste place d’intellectuel et de décideur.


Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 12/04/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd