L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 24 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

Un couple, un parti, un siècle français
Annette Wieviorka   Maurice et Jeannette - Biographie du couple Thorez
Fayard 2010 /  27 € - 176.85 ffr. / 685 pages
ISBN : 978-2-213-65448-5
FORMAT : 15cm x 23,5cm

L'auteur du compte rendu : Grégory Prémon est agrégé d'histoire-géographie.
Imprimer

Les ouvrages sur Maurice Thorez ou sur le parti communiste qu’il a dominé sont nombreux. Pourtant, Annette Wieviorka parvient grâce à une approche originale à nous faire pénétrer avec plaisir dans les coulisses du communisme français. Abandonnant ses thèmes de recherche privilégiés – la Shoah et la mémoire –, elle relève le défi de s’intéresser à un sujet dont elle n’est pas la plus familière.

La méthode est osée. Alors que pendant si longtemps les historiens ont considéré la biographie comme un genre mineur, l’historienne se lance dans un exercice périlleux : la biographie d’un couple qui marqua l’histoire du Parti Communiste Français. Très vite, Annette Wieviorka campe ses personnages : il ne s’agit nullement de faire l’histoire du leader d’un parti, figure du Front populaire et de l’après-guerre, et d’une compagne trop facilement et volontiers dénigrée et moquée, mais de celle d’un couple qui, des années 1930 à la mort de Maurice Thorez en 1964, a traversé les épreuves et les joies de l’extrême-gauche française, de la crise des années trente au Front populaire, de la Seconde Guerre mondiale à l’apogée du PCF.

Tout commence dans les villes ouvrières du Nord. Maurice naît dans une famille de mineur à Noyelles-Godault dans le Pas de Calais en 1900 tandis que Jeannette, de 10 ans sa cadette, naît dans une famille de tisserands, près de Lille. Chacun d’entre eux s’engage précocement dans l’action syndicale et politique. Leur première rencontre a lieu en 1930 dans la chambre 14 de l’hôtel Lux à Moscou. Le 3 février 1934, après le congrès des Jeunesses communistes d’Ivry, alors qu’ils montent dans le bus ensemble, Maurice lui glisse : «Je vais avec toi. Chez toi. Et cette fois, c’est pour toujours…»

Dès lors, Maurice et Jeannette ne se quittent plus. L’intérêt majeur du livre d’Annette Wieviorka est de nous dresser un portrait entremêlé de ces deux figures du communisme français, lui, le principal leader du parti, toujours aux ordres de Moscou, elle, gardienne intransigeante de la doxa communiste, refusant en 1968 de condamner l’intervention des troupes du pacte de Varsovie lors de la révolution tchécoslovaque.

L’ouverture de nouvelles archives – le dépôt aux archives nationales des archives Thorez-Vermeersch – permet d’éclairer sous un jour nouveau certains épisodes de la vie familiale, notamment le départ de France vers l’URSS au début de la Seconde Guerre mondiale. L’auteur n’hésite pas par ailleurs à consacrer de longues pages aux relations du couple avec le monde artistique, notamment Picasso. Elle revient sans concession sur les positions de Jeannette Vermeersch, - femme politique à part entière : elle fut députée jusqu’en 1958, puis sénatrice jusqu’en 1968 – sur la contraception : à contre-courant des mouvements féministes, elle s’oppose en effet fermement au «birth control».

Ainsi, à travers l’histoire de l’un de ces couples d\'individus qui, chacun et ensemble, ont participé à l’histoire du communisme français, le lecteur revisite une large partie de l’histoire du XXe siècle, qu’il s’agisse de la seule histoire politique, mais aussi celles des relations internationales ou encore celle de la condition féminine au cours du XXe siècle.


Grégory Prémon
( Mis en ligne le 10/05/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd