L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

Un couple saint
Jean-Luc Barré   Jacques et Raïssa Maritain
Perrin - Tempus 2012 /  12 € - 78.6 ffr. / 646 pages
ISBN : 978-2-262-03710-9
FORMAT : 11,0 cm × 17,5 cm
Imprimer

crivain et historien, Jean-Luc Barré est l’auteur d’ouvrages sur De Gaulle et le gaullisme ainsi que sur François Mauriac. Les éditions Perrin viennent de publier son ouvrage sur le couple Jacques et Raïssa Maritain, qui joua un rôle majeur dans le développement de la démocratie chrétienne en France.

Converti extrêmement tôt à la religion catholique, le couple fut l\'un des pivots de la vie et littéraire française durant le premier XXe siècle. Les deux époux furent également le point de ralliement des générations perdues et des poètes maudits : Jacques et Raïssa Maritain furent en effet des proches d’une kyrielle d’auteurs célèbres tels que Mauriac, Green, Cocteau et Maurice Sachs, Péguy, Mounier... Ainsi que le rapporte Jean-Luc Barré dans cette belle biographie, les époux Maritain se firent «mendiants du ciel au nom d’un nouvel humanisme chrétien».

Amoureux l’un de l’autre, mais liés par un vœu de chasteté, Jacques et Raïssa Maritain s’illustrèrent dans le domaine de la philosophie. Ils ne se limitèrent pas à la spéculation puisqu’ils furent en outre des acteurs très engagés dans un monde en proie à la tragédie. Très religieux, ils livrèrent leur existence à Dieu. Le couple Maritain contribua notamment à la redécouverte de Saint Thomas d’Aquin. Ils s’efforcèrent par ailleurs de tracer une troisième voie, une pensée médiane, entre celle des progressistes et celle des modernistes.

Un temps proche de l’Action française, la célèbre organisation royaliste et conservatrice, Jacques Maritain vivait comme un moine dans le monde. Il finit néanmoins par se modérer en se rapprochant du milieu de la démocratie chrétienne. En effet, il croyait davantage au catholique inspiré par Dieu dans l’action qu’au parti confessionnel. Ce faisant, il entérina les acquis de la Révolution française et du libéralisme.

Durant la guerre civile espagnole, il s’opposa aux partisans de Franco, notamment en rédigeant un article intitulé « Pour le peuple basque » dans le journal catholique « La Croix ». Cette publication fut signée par de nombreux intellectuels catholiques, comme par exemple François Mauriac. Il s’éleva avec force contre le fait que certains, en Espagne, évoquèrent l’idée d’une guerre sainte. En Amérique latine, Jacques Maritain obtint à partir de 1936 une grande influence avec son ouvrage Humanisme intégral, qui est important pour la défense des droits de la personne humaine ainsi que pour un renouveau de la démocratie.

C’est au Chili que Jacques Maritain eut le plus d’influence. Son ouvrage lui valut néanmoins une farouche hostilité de la part des évêques espagnols ainsi qu’un avertissement de Rome. Il fut l’un des précurseurs des théologiens de la libération. A la fin des années 1930, il fut bloqué en Amérique du nord par la déclaration de guerre. Cette absence lui évita d’être arrêté, en France, par la Gestapo. La Gestapo perquisitionna à son domicile français et ses livres furent purement et simplement interdits sous la pression de l’occupant.

Les époux Maritain furent contre le régime de Vichy. Ils furent également informés de l’existence de camp de concentration dès 1934. A la Libération, à la demande du général De Gaulle, Jacques Maritain représenta la France à Rome. Il fut professeur émérite à l’université de Princeton, aux Etats-Unis d’Amérique. A partir de 1961, il vécut chez les Petits Frères de Jésus à Toulouse.

Une biographie qui mériterait d’être plus connue en raison de son intensité !


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 02/10/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Naissance de l'intellectuel catholique
       de Hervé Serry
  • La Conversion des intellectuels au catholicisme en France
       de Frédéric Gugelot
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd