L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 25 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

Jackie, Diana, Grace...
Frédéric Lecomte   Jackie - Les années Kennedy
L’Archipel 2004 /  18.95 € - 124.12 ffr. / 325 pages
ISBN : 2-84187-588-1
FORMAT : 16x24 cm

L’auteur du compte rendu : agrégée d’histoire et docteur en histoire médiévale (thèse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prêtre Jean, XIIe-XVIe siècle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur de Première Supérieure au lycée Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publié L’Histoire en France du Moyen Age à nos jours. Introduction à l’historiographie (Flammarion, 2002).
Imprimer

A l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Jacqueline Kennedy, Frédéric Lecomte, dont l’ouvrage précédent (John et Robert Kennedy, l’autre destin de l’Amérique, Equinoxe, 2003) portait sur un sujet voisin, signe une biographie de Jackie dont le titre est un peu trompeur et le sous-titre, comme souvent, plus fidèle au texte : Les années Kennedy.

Trompeur, car Frédéric Lecomte ne s’attarde que peu sur la personne et la personnalité de Jackie. S’il présente dans un premier chapitre les origines et la jeunesse de Jacqueline Bouvier, le livre porte essentiellement sur les années 1952-1963, et s’arrête à Dallas et à l’enterrement au cimetière d’Arlington pour finir sur quelques pages (314-321) qui résument à très grands traits la vie de Jacqueline de 1964 à sa mort, trente ans plus tard.

Il est plusieurs sortes de biographies : réglements de comptes, efforts pour approcher au plus près le sujet, reconstitutions hasardeuses et romanesques ou hagiographies. Résolument, le livre de Frédéric Lecomte appartient à cette dernière catégorie : tout sujet qui fâche est obstinément évité, qu’il s’agisse de la vie agitée de John ou du caractère de Jackie dont d’autres biographies ont dressé un portrait moins flatteur. Nous est donné un portrait sans faille d’une grande dame, «reine de l’Amérique», douée pour tout, et surmontant avec élégance les épreuves, dont elle sort toujours victorieuse.

Ici, il s’agit de reprendre la version officielle des Kennedy : un clan uni pour le bien de l’Amérique, où chacun tient sa place avec élégance et dignité, des fondateurs - Joe et Rose - aux plus jeunes - John et Caroline. De nombreux auteurs ont montré combien la réalité était différente ; ils sont d’ailleurs cités dans la bibliographie, par exemple l’étude de Peter Collier et David Horowitz, Les Kennedy, une dynastie américaine (Payot, 1985), mais Frédéric Lecomte semble peu soucieux d’en tenir compte. Son souci est ailleurs : on le sent fasciné par la dynastie Kennedy et l’imaginaire qu’elle véhicule (il avait, en 1998, conçu une exposition à l’UNESCO intitulée Kennedy, le rêve américain). Dans ce récit, les robes de Jackie et ses relations avec son couturier ont autant d’importance, ou presque, que la politique générale. Dans cette édition, qui aurait pu être illustrée de quelques photos, on suit un couple légendaire…

Bref, une lecture facile, sur le fond et sur la forme, d’où est absent tout esprit critique, toute volonté d’analyse historique. La construction du mythe Jackie incite aussi à comparer avec une autre construction mythique plus proche de nous : celle de la princesse Diana. Les ingrédients sont identiques : mariage inégal au départ, succès inattendu de l\'épouse bafouée (ou moins reconnue), grâce, élégance et distinction pour, en fin de compte, rencontrer la tragédie qui donne sa dimension à l’héroïne. Les contes de fées, modernisés et réécrits au goût du jour, font toujours rêver...


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 09/08/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • JFK : un entretien avec Yann-Brice Dherbier et Pierre-Henri Verlhac
  • John Fitzgerald Kennedy
       de Yann-Brice Dherbier , Pierre-Henri Verlhac
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd