L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

Un Chevalier du Ciel
Jean-Noël Grandhomme   Thérèse Krempp   Charles de Rose - Le pionnier de l'aviation de chasse
La Nuée bleue-Editions de l’Est 2003 /  20 € - 131 ffr. / 320 pages
ISBN : 2-7165-0600-0
FORMAT : 16x22 cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris-I-Sorbonne, Thierry Sarmant est conservateur en chef du patrimoine au Service historique de l'armée de Terre. Il prépare, sous la direction du professeur Daniel Roche, une habilitation à diriger des recherches consacrée à "Louis XIV et ses ministres, 1661-1715". Il a publié une vingtaine d'articles sur l'histoire politique et culturelle de la France moderne et contemporaine et six ouvrages dont Les Demeures du Soleil : Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (2003)et La Roumanie dans la Grande Guerre et l'effondrement de l'armée russe (1999).

Thérèse Krempp et Jean-Noël Grandhomme collaborent à Parutions.com.

Imprimer

Parmi les générations écoulées depuis deux siècles, celle de nos arrières-grands-parents, qui a vu 1900, 1914 et 1940, a été la plus cruellement éprouvée : guerres mondiales, crises et transformations sans précédent, blessés et morts par millions. Charles de Rose est l’un de ces hommes innombrables que la guerre a enlevés avant le temps. Né en 1876, il meurt en 1916, après deux années de brillantes campagnes aériennes.

La résurrection de cette figure de héros foudroyé n’est pas seulement une œuvre de piété, une satisfaction donnée au «devoir de mémoire». Elle est surtout un extraordinaire exemple des paradoxes de la «génération de 1900». Issu d’un milieu aristocratique profondément conservateur voire réactionnaire, Charles de Tricornot de Rose est lui-même le type de l’officier de cavalerie catholique, hostile à l’évolution du régime. Mais, en même temps, il se passionne pour le progrès technique, pour les moteurs automobiles et bientôt pour l’aviation. L’officier imbu de tradition se mue en inventeur d’une guerre nouvelle : la guerre aérienne.

Les auteurs ont patiemment reconstitué le parcours de leur héros en utilisant archives publiques et privées, correspondances et mémoires. La carrière militaire de Rose, jusque-là fort classique, est interrompue quelque temps par son rôle dans l’«affaire d’Haussonville» en 1906. Lors de l’inventaire des biens de l’église de ce village, il refuse de donner l’ordre à ses hommes d’enfoncer les portes de la sacristie. Placé en situation de «non-activité par retrait d’emploi» après cet épisode, le jeune homme va profiter de ses loisirs forcés pour entrer au service d’une société automobile. Le tournant est pris : dès 1910, Rose passe de la cavalerie à l’aéronautique, alors en gestation.

À l’aviation militaire naissante, Charles de Rose apporte sa soif d’innovations, mais aussi le legs des traditions de sa famille et de son arme d’origine. C’est bien un esprit «chevaleresque» qu’il fait prévaloir dans l’arme nouvelle dont il est l’un des promoteurs. Quand la hiérarchie militaire veut cantonner l’aviation à un rôle de reconnaissance et d’observation, de Rose est de ceux qui prévoient son avenir comme arme de combat direct, d’esprit offensif. La guerre lui donne l’occasion de faire prévaloir la justesse de ses conceptions. De la bataille des frontières à Verdun, Jean-Noël Grandhomme et Thérèse Krempp campent l’une des plus belles figures de la bataille du ciel où s’affrontent les as français et allemands.

Cette solide biographie s’inscrit dans le grand courant d’interrogation sur le premier conflit mondial, qui correspond à la disparition de ses derniers acteurs et de ses derniers témoins. Les Français de l’an 2000 se découvrent étrangement proches de leurs aïeux de 1900, partagés, comme le commandant de Rose, entre tradition et progrès, et écrasés par la guerre : c’était il y a quatre-vingt-dix ans, autant dire, pour l’historien, hier.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 19/10/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Hélène Boucher
       de Bernard Marck
  • Pierre Cot
       de Sabine Jansen
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd