L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

Aux origines de l’amitié franco-roumaine
Jean-Noël Grandhomme   Le Général Berthelot - l’action de la France en Roumanie et en Russie méridionale (1916-1918)
Harmattan - Aujourd'hui l'Europe 2000 /  35.11 € - 229.97 ffr. / 1190 pages
ISBN : 2-7475-0154-X
Imprimer

Première en importance de toutes les missions militaires françaises envoyées à l’étranger pendant la Grande Guerre, celle du général Berthelot en Roumanie n’était connue jusqu’ici que dans ces grandes lignes. La thèse de Jean-Noël Grandhomme, aujourd’hui publiée, comble un vide historiographique et ouvre des perspectives nouvelles sur la question de l’interaction des fronts et de la politique française en Europe orientale, pendant le premier conflit mondial. Elle révèle aussi la personnalité méconnue d’Henri-Mathias Berthelot. Ancien adjoint de Joffre au G.Q.G. entre août et novembre 1914, Berthelot est d’abord chargé de conseiller des dirigeants politiques et militaires roumains, découragés par les défaites de l’automne 1916. Cependant, il ne tarde pas à prendre en main la réorganisation de l’armée roumaine avec le concours de centaines d’officiers et de soldats français, parmi lesquels se détache la figure de Victor Pétin, né dans une vieille famille strasbourgeoise qui a émigré en 1871. En août 1917, la victoire de Marasesti montre avec éclat l’excellence de la méthode française et la valeur du soldat roumain.

La Révolution russe de février rend la poursuite de la lutte de plus en plus difficile. Berthelot, réduit à ses seules ressources, ne réussit pas à former en Russie de nouvelles armées capables de se ranger aux côtés d’une armée roumaine intacte. Son action multiforme, bien plus diplomatique que militaire à ce moment, contribue pourtant à prolonger l’existence du front oriental de plusieurs semaines, permettant ainsi aux Alliés de se préparer à affronter les offensives de Ludendorff à l’ouest.

Car c’est bien là l’explication de l’ampleur de cette mission: au-delà de la petite Roumanie, c’est l’immense Russie que Berthelot a reçu mandat de maintenir le plus longtemps possible en guerre. Expulsé de Roumanie sur ordre des allemands qui satellisent le pays au printemps 1918, il rentre triomphalement dans Bucarest le 1er décembre suivant, au moment même où naît la Grande Roumanie, dont il peut être considéré comme le parrain.

A l’heure où la France a renoué des contacts avec ses anciens amis d’Europe centrale et orientale, où la Roumanie frappe à la porte du Parlement de Strasbourg, cet ouvrage arrive à point nommé pour nous aider à nous remémorer ces évènements riches d’une profonde dimension humaine.


Jean Nouzille
( Mis en ligne le 08/03/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd