L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 
Dossier DE GAULLE
La France et son armée
De Gaulle et Giraud
De Gaulle
Une histoire des antigaullismes
Charles de Gaulle
Gouverner selon de Gaulle
De Gaulle et les élites
Devenir de Gaulle. 1939-1943
Yvonne de Gaulle
De Gaulle, les services secrets et l'Algérie
De Gaulle : itinéraires
Le Putsch des généraux
Comment de Gaulle fit échouer le putsch d'Alger
De Gaulle et Roosevelt
De Gaulle
Doctrine politique
Archives du général de Gaulle (1940-1958)
C'était de Gaulle
Aron et De Gaulle
Charles de Gaulle : Mémoires
La postérité de De Gaulle vue par Nicolas Tenzer
De Gaulle et l'Algérie
La Face cachée du gaullisme
De Gaulle, la France à vif
De Gaulle
Stèles à De Gaulle
Dans les bottes du Général
De Gaulle, Histoire, symbole, mythe
Charles de Gaulle / Bibliographie

De Gaulle raconté à Juliette
Jean-Pierre Rioux   De Gaulle, la France à vif
Liana Levi - Curriculum 2000 /  14.96 € - 97.99 ffr. / 198 pages
ISBN : 2-86746-230-4
Imprimer

\"Considérer (de Gaulle) d\'un œil éclairci, sans fidélité datée, ni haine intempestive\", c\'est l\'objectif de ce court ouvrage de Jean-Pierre Rioux, qui se veut une réflexion sur quelques temps forts de la vie et de l\'œuvre du Général plutôt qu\'une biographie.

Dans un style plein d\'allant, l\'épopée gaullienne est divisée en cinq grands tableaux, comprenant eux-mêmes trois moments (un rappel du style classique de De Gaulle ?) et se termine bien évidemment par la mort du Commandeur, prétexte à une réflexion sur la mémoire du personnage, appartenant désormais au Panthéon des grands hommes français, dans un consensus de plus en plus total.

Dans le chapitre intitulé \"La première vie\", qui esquisse le portrait de De Gaulle avant 1940, Jean-Pierre Rioux présente le fringant sous-lieutenant du 33e RI d\'Arras, combattant courageux, prisonnier intrépide, instructeur prêchant la modernité de ses idées sur les forces blindées dans un quasi-désert. Lorsque vient le désastre, la vision planétaire d\'une guerre qui ne fait que commencer par le récent général de Gaulle s\'oppose à la myopie du premier mentor Pétain acceptant facilement la défaite.

L\'Appel du 18 juin est analysé dans la constitution du gaullisme, dont la colonne vertébrale est le défi perpétuel et l\'identification à la France. Le revers de cette grandeur est l\'orgueil, voire l\'arrogance de celui qui refuse une décoration en 1946 sur le thème \"on ne décore pas la France\". La guerre, la Résistance forment le décor de ce gaullisme qui signifie combattre.

Combattre et reconstruire certes, avec le rétablissement de l\'ordre républicain, la constitution de la fiction du \"tous résistants\" qui répond aux impératifs de l\'heure, mais comment reconstruire en combattant ? Jean-Pierre Rioux insiste sur l\'importance du catastrophisme dans la pensée gaullienne, qui lui fait créer le RPF, mais sans pouvoir le faire vivre.

La \"traversée du désert\" est un épisode sur lequel Jean-Pierre Rioux ne s\'attarde guère, préférant réserver son ironie et son sens de la formule pour le retour de De Gaulle aux affaires, donnant une vision claire des objectifs de la Constitution de la Ve République, posant plus de questions qu\'il ne donne de faits pour y répondre, mais montrant bien l\'essentiel, à savoir comment tout est ramené à la volonté du président-arbitre, qui joue du référendum et de l\'élection en maître politique. Cet arbitre-capitaine, réduit la fracture algérienne, lève l\'hypothèque coloniale, entraîne le pays dans un essor économique sans précédent, fait fi des faibles oppositions et refuse de laisser quelque espace entre son peuple et lui, utilisant les médias (les \"boîtes à babil\" et les \"étranges lucarnes\" du Canard Enchaîné) de manière aussi voyante qu\'abusive.

Peu de références aux réformes intérieures mais davantage à la politique extérieure, voyante parfois, anti-américaine pratiquement toujours, l\'écart se creusant entre ses convictions et celles des Français. Entre 1963 et 1968, les contestations augmentent et diluent le pacte établi. Puis c\'est le départ, le silence, la mort et le début d\'une nouvelle existence, de plus en plus idéale dans le cœur des Français.

Il faut connaître l\'histoire pour pouvoir goûter le commentaire de Jean-Pierre Rioux. Le récit, qui met en lumière certains aspects, en laisse d\'autres dans l\'ombre. En 198 pages, on ne peut certainement pas tout dire et l\'auteur préfère réfléchir sur les faits saillants qui constituent l\'essence du gaullisme plus que d\'analyser l\'ensemble du gaullisme. Pour cela on se référera en annexe, à côté d\'un florilège de jugements sur de Gaulle, à une bibliographie nécessairement partielle qui indique les ouvrages les plus récents sur le personnage et son action ainsi que les outils de travail présents en bibliothèque.


Claire Fredj
( Mis en ligne le 31/05/2000 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd