L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Science Politique  
 

L'Etat et les partenaires sociaux : lecture d'un dialogue
Alain Chatriot   La démocratie sociale à la française
La Découverte - L'espace de l'histoire 2003 /  26 € - 170.3 ffr. / 419 pages
ISBN : 2-7071-3973-4
Imprimer

Fruit d’une recherche doctorale menée sous la direction de Pierre Rosanvallon, l’ouvrage d’Alain Chatriot s’assigne un double objectif : retracer à un large public l’histoire d’un institution injustement oubliée parce que pionnière, puis procurer à ce même lectorat, une clé de lecture intelligente et singulière du débat social, domaine récurrent de l’actualité de ce début de siècle. Fidèle aux préceptes de son maître, alliant fine analyse et rigueur de l’écriture, l’auteur tend à proposer ici, une histoire politique de l’administration des plus novatrices en répondant à la simple question suivante : comment représenter la société de manière institutionnelle ? Bien qu’embryon de réponse durant l’Entre-deux-guerres et au vu d’un climat socio-économique redéfini, le Conseil national économique est créé dès 1925 pour pallier à cette nouvelle donne : lieu de rencontre des acteurs sociaux (pouvoirs publics, patronat, syndicats, associations professionnelles), mais aussi et surtout laboratoire de pensée, cet organe consultatif entend seulement incarner, au plus haut niveau de l’Etat, le principe que l’amélioration de la définition de l’intérêt général et le renforcement des libertés réelles des citoyens ne passent pas par une opposition des individus et des groupes. Autrement dit, il s’agit de concilier ce qui était auparavant opposé, dans le cadre d’une démocratie d’après guerre encline à la rénovation et devant s’adapter aux nécessités pratiques du temps.

Durant quelques quinze années, et plus particulièrement lors du fameux été 1936, le Conseil fait figure de forum, délivre un discours progressiste sur les nouveaux débats que sont notamment, l’enseignement technique, la prise en charge du chômeur ou l’affermissement d’un service public digne du nom. Levain d’innovations techniciennes, instance officielle de représentation des intérêts corporatistes et sectoriels, cet ancêtre de l’actuel Conseil économique et social est une initiative qui, dans son essence même, contrecarre l’image d’une France réputée pour son état centralisé et jacobin, rétive à la négociation sociale.

Ainsi, l’auteur procède habilement à la radioscopie de la dite institution en évoquant ses promoteurs (Joseph Paul-Boncour, Paul Ramadier), ses animateurs (Georges Cahen-Salvador, Jules Gautier) et ses multiples réseaux de fonctionnement collatéraux (Conseil d’Etat, Secrétariat d’Etat à l’économie nationale...), mais on pourra cependant regretter le silence relatif de l’auteur sur les prémices lointaines (saint-simonisme) et immédiates (travaux de Charles Benoist et Etienne Antonelli) de ce concept de démocratie sociale. Cette association des représentants des forces vives de la nation avec les responsables politiques investis, devient alors et jusqu’à aujourd’hui, une réalité de tous les instants : l’importance de l’interventionnisme de l’Etat, la combativité des groupements intermédiaires, une certaine crise de la représentation politique, des idéologies traditionnelles et la recherche d’une nouvelle forme de participation des citoyens à l’exercice du pouvoir, constituent à la fois les prodromes et les enjeux de la vie française contemporaine ; Alain Chatriot en est ici le témoin omniscient et le narrateur patenté.


Cédric Meletta
( Mis en ligne le 13/02/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd