L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 17 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Science Politique  
 

Les deux font la paire
Florence Haegel    Collectif   Partis politiques et système partisan en France - & Atlas électoral. Qui vote quoi, où, comment ?
Presses de Sciences Po - Références / Fait politique 2007 /  20 € - 131 ffr. / 452 pages
ISBN : 978-2-7246-1001-7
FORMAT : 12,5cm x 19,0cm

Voir aussi :
-Pascal Perrineau (dir.), Atlas électoral. Qui vote quoi, où, comment ?
, Presses de Sciences Po, mars 2007, 140p., 19€, ISBN : 978-2-7246-1011-6.

L'auteur du compte rendu : Mathieu Zagrodzki est diplômé en droit privé de l’Université Paris II et de Sciences Po Paris. Il est actuellement doctorant au sein du Pôle Action Publique du Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

Imprimer

Consacrés à première vue à des sujets voisins, voire identiques, Partis politiques et système partisan en France et Atlas électoral sont en réalité deux ouvrages à la fois très différents et très complémentaires (ce qui était à prévoir vu qu’ils ont été publiés par le même éditeur). Le premier, dirigé par Florence Haegel, est un solide ouvrage de recherche en sciences sociales, qui se propose de décortiquer le système partisan français à partir de questionnements scientifiques classiques de la sociologie politique. Le but ouvertement déclaré de ce livre est de réinvestir un champ trop longtemps délaissé par la science politique française : l’étude des partis. Ouvrage collectif, Partis politiques et système partisan en France, n’est pas un simple catalogue répertoriant les partis français et leur fonctionnement mais bel et bien une somme d’articles de recherches adoptant chacun une méthodologie et une problématique propres, sans que cela nuise pour autant à la cohérence du propos.

La première partie, consacrée aux partis, balaie tout le spectre politique français, de l’extrême gauche à l’extrême droite, avec des thèmes aussi divers et variés que la perduration de la LCR et les trajectoires individuelles de ses militants, les conflits locaux au PCF entre dirigeants ou élus et militants issus de la classe ouvrière, les règles de fonctionnement interne particulièrement complexes chez les Verts, la question oligarchique au sein du PS, l’articulation local/national à l’UDF, la question du pluralisme à l’UMP et la production de l’idéologie par le FN ainsi que son apprentissage par ses militants. La deuxième partie du livre est consacrée au système partisan dans son ensemble. Tout d’abord, c’est le rapport des électeurs aux partis et les motivations du vote qui font l’objet d’un chapitre fort intéressant, dans lequel Vincent Tiberj montre comment les électeurs ont de plus en plus tendance à voter par défaut, voire à se définir négativement par rapport à un parti. Ensuite, Christine Pütz se penche sur la présidentialisation des partis français et le rôle essentiel de désignation des candidats au poste suprême qu’ils jouent depuis l’instauration de la Ve République. Enfin, Nicolas Sauger nous parle de l’influence du mode de scrutin majoritaire à deux tours en vigueur lors des élections législatives sur le système partisan français. Au final, Partis politiques et système partisan en France constitue un livre stimulant intellectuellement pour qui s’intéresse à la recherche en sociologie politique et veut avoir une perspective théorique approfondie sur la question des partis français.

Atlas électoral se distingue doublement de Partis politiques et système partisan en ce qu’il ne s’intéresse pas aux partis proprement dits mais à l’électorat et constitue un ouvrage plus grand public, comme en atteste la présence abondante de photos, encadrés et autres graphiques. Cela ne signifie pas pour autant que son contenu soit léger. Constitué d’articles à la fois courts, synthétiques et très denses (notamment en données quantitatives) rédigés par les spécialistes les plus réputés du Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF), Atlas électoral offre un panorama complet de la sociologie électorale des Français. Très plaisant d’un point de vue formel, abordant aussi bien des problématiques vastes comme la réglementation de l’élection présidentielle, le rôle des sondages et des médias ou la participation électorale que la dissection de l’électorat par parti ou par catégorie sociologique, cet atlas fournit une somme d’informations très complètes et très claires, destinées aussi bien au novice qui veut découvrir la question qu’à l’étudiant en science politique qui doit faire une exposé dans l’urgence…


Mathieu Zagrodzki
( Mis en ligne le 18/06/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd