L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 27 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Sociologie / Economie  
 

Pour une géographie réenchantée
Jean-Robert Pitte   Le Génie des lieux
CNRS éditions 2010 /  4 € - 26.2 ffr. / 59 pages
ISBN : 978-2-271-06950-4
FORMAT : 16,9cm x 12cm

L'auteur du compte rendu : Sébastien Dalmon, diplômé de l’I.E.P. de Toulouse, est titulaire d’une maîtrise en histoire ancienne et d’un DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien élève de l’Institut Régional d’Administration de Bastia et ancien professeur d’histoire-géographie, il est actuellement conservateur à la Bibliothèque Interuniversitaire Cujas à Paris. Il est engagé dans un travail de thèse en histoire sur les cultes et représentations des Nymphes en Grèce ancienne.
Imprimer

Jean-Robert Pitte, membre de l’Académie des Sciences morales et politiques et ancien Président de l’Université Paris IV – Sorbonne, s’est spécialisé dans la géographie culturelle. Il s’intéresse particulièrement à l’histoire du paysage et de la gastronomie ; son précédent ouvrage, A la table des dieux (Fayard, 2009), portait sur les relations entre nourriture et religion. Avec ce petit livre (60 pages) publié dans une nouvelle collection des éditions du CNRS, il nous offre un plaidoyer pour une géographie humaniste.

La première partie, joliment intitulée «Là, tout n’est qu’ordre et beauté», plaide pour un réenchantement du monde. L’auteur y exprime sa fascination pour l’enracinement profond des hommes aux lieux. Il commence avec l’exemple du Japon, pays qu’il semble bien connaître et apprécier. Il décrit l’attachement des Japonais au Palais impérial de Tokyo et à des sanctuaires fameux comme celui d’Ise, consacré à la déesse du soleil Amaterasu, niché dans une majestueuse forêt sacrée, où le temple est rebâti à l’identique tous les vingt ans, depuis un millénaire et demi. Un autre exemple, cette fois-ci a contrario, des liens affectifs qui lient la condition humaine à une terre particulière, est celui de l’archipel de Sainte-Kilda, au nord des Hébrides écossaises. La désertion de l’archipel fait suite à sa «normalisation» par un pasteur calviniste un peu trop borné ayant banni des coutumes suspectes de paganisme.

La deuxième partie, «Révéler et interpréter le génie des lieux», tente de préciser ce concept, essentiel selon Jean-Robert Pitte à la démarche géographique, qui doit prendre en compte autant l’application à l’action et à la vie quotidienne que la démarche scientifique. L’auteur renvoie dos à dos les idéologues new age de la deep ecology, pétris d’irrationnel, et le néo-scientisme de certains géographes férus de modélisations propres à tout comprendre (il critique ainsi son collègue Roger Brunet, qu’il juge insuffisamment ouvert à la géographie culturelle). Il souligne que l’être humain a besoin, pour vivre en harmonie avec lui-même, de s’approprier son espace vital et de se construire un territoire. Les lieux de culte sont particulièrement valorisés à cet égard, qu’ils soient païens ou monothéistes. Le contre-exemple est fourni par les grands ensembles sans âme. Jean-Robert Pitte se livre à une critique sévère de l’architecte Le Corbusier, qualifiant \'\'La Charte d’Athènes\'\' de «degré zéro de l’urbanisme» (p.26). L’approche développée par les civilisations asiatiques, davantage en symbiose avec l’environnement, lui semble de loin préférable.

La troisième partie, «La géographie pour mieux habiter la planète», opère un retour sur la discipline. Selon l’auteur, les géographes ont comme seule utilité de révéler le génie des lieux afin d’aider les hommes à trouver l’harmonie avec eux-mêmes et avec leurs contemporains, dans n’importe quel lieu. Il rappelle les défauts du système : un poids bien moindre que celui de la discipline sœur, l’histoire ; une géographie qui ne fait plus rêver ; l’absence des géographes dans le débat public, malgré le festival de Saint-Dié ; catastrophisme du discours médiatique ou politique… Mais, selon lui, la géographie est «l’antidote du choc des civilisations, de la fin de l’histoire et de toutes les peurs millénaristes» (p.43), et il refuse tout déterminisme naturel.

Dans la quatrième et dernière partie, Jean-Robert Pitte se livre à un «Éloge de la diversité». Il prend un exemple qu’il connaît bien pour l’avoir étudié, celui du vin (cf. Le Vin et le divin, Fayard, 2004 ; Le Désir du vin à la conquête du monde, Fayard, 2009), montrant que cette boisson peut-être un objet culturel géographique exaltant un terroir, face aux risques d’uniformité de la mondialisation. Il termine en plaidant pour une géographie au service de la Cité, indispensable à toute culture générale et à toute action politique, déplorant au passage le manque d’ambition actuel des sciences humaines, réticentes à généraliser à partir de plusieurs exemples particuliers. On peut ne pas être d’accord avec toutes ces prises de position et avec le caractère spiritualiste de la démarche, mais ce petit livre, tout à fait accessible au non spécialiste, a le mérite d’ouvrir la réflexion et de contribuer aux riches débats non seulement de la géographie, mais aussi des sciences humaines et sociales dans leur ensemble.


Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 14/09/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Désir du vin à la conquête du monde
       de Jean-Robert Pitte
  • A la table des dieux
       de Jean-Robert Pitte
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd