L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 19 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Sociologie / Economie  
 

Ce matin, un lapin...
Catherine Mougenot   Lucienne Strivay   Le Pire ami de l'homme - Du lapin de garenne aux guerres biologiques
Les empêcheurs de penser en rond 2011 /  13 € - 85.15 ffr. / 167 pages
ISBN : 978-2-359-25041-1
FORMAT : 12,5cm x 19cm
Imprimer

La petite étude de la sociologue Catherine Mougenot et de l\'anthropologue Lucienne Strivay prend l\'anecdotique au sérieux et tente de tirer tous les fils d\'une trame qui relie un animal au fond tout à fait banal, le lapin, à l\'histoire environnementale et humaine.

En effet, le point de vue des deux chercheuses, très proches de celui de Haraway, Latour, Descola et Despret, tend à considérer davantage les liens entre les objets d\'étude, les enjeux, implications et enchevêtrements entre problématiques que les objets eux-mêmes ; aussi, les catégories classiques de la modernité qui séparaient nature et culture, humain et animal, raison et affectivité ou encore les genres littéraires et les divers types de sciences sont-ils remis en cause – non pas tant pour dénoncer les immenses déchirures et les innombrables ravaudages que cette opération moderne de découpage, de séquençage du réel nécessitait, mais plutôt pour souligner que, dorénavant, les faits ne peuvent plus être traités de la même manière : il n\'est aucun objet d\'étude ou d\'action, d\'abord qui ne soit que d\'étude ou que d\'action, ensuite qui ne puisse être traité que d\'un seul point de vue et d\'une seule manière ; une trame n\'est jamais faite que d\'un seul fil ; et tant qu\'à filer la métaphore, disons que, pour ces chercheurs, l\'Ariane du Thésée postmoderne serait une semeuse et noueuse de pelotes de laine et Thésée lui-même un chat qui ne sortirait du labyrinthe qu\'en jouant avec...

Le livre est organisé autour de thématiques comme l\'origine du lapin, ses modes d\'élevage, et donc l\'histoire – éminemment socio-politiques – des garennes, la diffusion du petit rongeur à partir du sud de l\'Espagne et à la faveur de diverses conquêtes et colonisations, les effets des lapins sur les écosystèmes où ils sont introduits (notamment sur l\'Australie), l\'usage de certaines maladies (la myxomatose) pour «gérer» leurs populations et donc les premières guerres biologiques, etc. On retiendra pour l\'exemple l\'anecdote à la fois tendre et absurde des lapins qui trouvèrent refuge sur la ligne de cinquante mètres de large longeant le mur de Berlin, y creusant de jolis terriers et y jouant avec les gardiens béants d\'ennui...

L\'ouvrage – par ailleurs, joliment illustré – est érudit, étonnant, intriguant, amusant ; on est sûr d\'y apprendre sa leçon d\'humilité (en particulier si l\'on croit encore que l\'homme maîtrise ou peut maîtriser son environnement) et beaucoup de choses à propos de l\'histoire humaine... mais au fond, rien à propos du lapin lui-même ! Car celui-ci y est décidément un objet-prétexte, pas un sujet. Les données éthologiques et les témoignages affectifs manquent cruellement : ceux qui connaissent les lapins hors des clapiers ou des usines à viande savent que c\'est un animal très intelligent, très affectueux, qui a une vie sociale riche et un tempérament certain.

De même, l\'ouvrage n\'aborde pas l\'imaginaire, les symboles ou simplement les stéréotypes – en somme : les représentations – du lapin... Car enfin, du lapin de Pâques à Bugs Bunny, en passant par l\'horrible lapin du psychotique Donnie Darko ou les innombrables peluches, il y en aurait des choses à dire !


Frédéric Dufoing
( Mis en ligne le 19/07/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd