L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 16 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Sociologie / Economie  
 

L'informatique dans les nuages
Guy de Felcourt   L'Usurpation d'identité - ou l'art de la fraude sur les données personnelles
CNRS éditions 2011 /  25 € - 163.75 ffr. / 314 pages
ISBN : 978-2-271-07243-6
FORMAT : 15cm x 23cm

Christophe Naudin (Préfacier)
Imprimer

Eric Schmidt, le président de Google, a dernièrement déclaré qu’en moyenne «nous créons 5 exaoctets d’informations tous les deux jours, autant qu’entre le début du monde et 2003». Ce qui naturellement est tout à fait considérable. Dans l’ouvrage qu’il vient de publier, L’Usurpation d’identité ou l’art de la fraude sur les données personnelles, Guy de Felcourt, directeur de la filiale hexagonale du groupe d’assistance et d’assurance CPP, livre une étude passionnante des problèmes liés aux fraudes et aux technologies modernes.

Ce thème est très en phase avec l’actualité tant, ces dernières années, les nouvelles technologies de l’information et de la communication se sont installées dans nos vies. Et l’auteur d’ajouter que du fait des «appareils photos, téléphones portables, radios, télévisions, ordinateurs ou assistants personnels» l’homme d’aujourd’hui vit dans «un monde d’information et de communication permanentes. Un monde presque exclusivement numérique dont la quintessence est le bit, c’est-à-dire une combinaison élémentaire de zéros et de uns». Il n’est donc pas étonnant que les décideurs politiques et plus largement les citoyens s’intéressent aux conséquences de cette évolution, grâce à laquelle tout un chacun laisse nécessairement une empreinte sous la forme de données numériques.

Le volume de ces données produites quotidiennement par nos sociétés n’a eu de cesse de croître. Le rythme est effréné, puisque il augmenterait de près de 60% par an. A cet égard, comme l’indique l’auteur du présent ouvrage, la question se pose de savoir combien de données personnelles nous produisons et nous stockons sous forme numérique. Ou encore, «combien de données personnelles produisent les 7,5 milliards d’êtres humains dont près de 3 milliards d’internautes que nous sommes ?»

Le développement du volume de nos données est donc important et exponentiel. Dans ce contexte est peu à peu apparu un phénomène certes corrélé, mais néanmoins distinct qui bouleverse profondément notre rapport à l’information. Il s’agit du cloud computing et de ses multiples avatars, c’est-à-dire «l’informatique dans les nuages». Les données personnelles que stockent nos ordinateur, téléphone, tablette numérique et autres applicatifs connectés se retrouvent dans ce nuage aux contours à tout le moins incertains et poreux.

Si les avantages de cette nouvelle situation sont indéniables du point de vue professionnel, mais aussi personnel, il est toutefois possible – voire nécessaire – de se demander si nos données nous appartiennent encore. Peut-on en maîtriser l’utilisation ? Des fraudes sont-elles possibles ? Quelle utilisation peut être faite de ces informations ? Au bout du compte, que risque-t-on vraiment ? C’est cette révolution qu’aborde l’intéressante et méticuleuse étude de Guy de Felcourt.


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 08/11/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd