L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Sociologie / Economie  
 

Un classique
Serge Moscovici   Psychologie sociale
PUF - Quadrige 2003 /  22.00 € - 144.1 ffr. / 618 pages
ISBN : 2-13-053917-3

Antoine Bioy est psychologue hospitalier et
enseignant en psychologie. Il vient de publier Se former à la relation d'aide (Dunod).

Imprimer

Il fut un temps, pas si lointain, où la psychologie sociale était perçue comme une psychologie clinique appliquée aux groupes. Depuis, cette discipline a su affirmer son identité propre, et un regard particulier autant sur l’individuel que sur le collectif. Incontestablement, Serge Moscovici, professeur des universités, directeur des hautes études en sciences sociales, est la figure de proue de cette discipline. C’est donc logiquement qu’il dirige le volumineux ouvrage Psychologie sociale paru en 1984, constamment réédité et pour la première fois ici, publié en format poche.

Réunis dans cet ouvrage, des grands noms de la psychologie sociale signent des chapitres dans leur domaine de compétence propre : Jean Maisonneuve, Willem Doise, Henri Paicheler, Denise Jodelet, Jean-Pierre Deconchy, Rodolphe Ghiglione, Michel-Louis Rouquette et bien d’autres. Après une introduction approchant ce qu’est la psychologie sociale («la science du conflit entre individu et société»), son regard dit psychosocial et ses méthodes d’étude, on découvre un découpage en quatre parties distinctes. Sont dans un premier temps traités l’influence sociale et les changements d’attitude, puis les interactions entre les personnes à l’intérieur d’un groupe et entre groupes. La troisième partie, la plus étendue, concerne l’étude du sens commun et des raisonnements quotidiens, pour finir avec une réflexion autour de thèmes majeurs comme la communication de masse ou encore le racisme.

L’étonnant de cet ouvrage est qu’il réunit et explicite des concepts peu novateurs, mais dans un esprit et un souci d’apport de connaissances qui ne vieillit pas. Par exemple, le thème de la communication de masse est un objet d’études loin d’être récent, mais qui est approché dans ce qu’il a de plus universel. Les connaissances apportées par cet ouvrage sont issues de travaux de recherches d’une grande rigueur, fondant des principes généraux que l’on découvre ou redécouvre avec bonheur. Aucune approximation ou allégation dans cet ouvrage de référence, tout est justifié, exprimé avec clarté et il transparaît dans l’écriture des auteurs un souci pédagogique important. Parfois simple éclairage sur une notion («Conformité et obéissance» par J.M. Lévine et B. Zdaniuk), parfois synthèse des travaux d’une vie de recherche autour d’un thème («Croyances et idéologies» par J.-P. Deconchy), chaque chapitre apporte son lot de savoir.

Écrit à l’intention des étudiants en sciences humaines, Psychologie sociale peut également être vu comme une excellente initiation à cette discipline pour toute personne à l’intelligence curieuse. Une référence sûre, homogène, qui ne vieillit pas.


Antoine Bioy
( Mis en ligne le 19/10/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd