L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 

Les mille et une vies de François d’Assise
François d' Assise   Jacques Dalarun   François d'Assise - Ecrits, Vies, témoignages - 2 volumes
Cerf - Sources franciscaines 2010 /  90 € - 589.5 ffr. / 3418 pages
ISBN : 978-2-204-09135-0
FORMAT : 15cm x 22cm

Préface d'André Vauchez

L'auteur du compte rendu : Emmanuel Bain est agrégé d’histoire, il prépare une thèse en histoire médiévale.

Imprimer

François d’Assise est un des personnages les plus documentés du Moyen Âge. Mais il en est aussi un des plus “mythiques”. De sa mort à nos jours, sa vie n’a cessé d’être réinventée. Aujourd’hui, il n’est pas rare de le voir présenté tantôt en révolutionnaire, tantôt en pacifiste, en ami des pauvres, ou en écologiste, quand il n’est pas simplement défenseur des animaux… Ce processus de re-création de la vie de François, qui témoigne de la fascination exercée par ce personnage, autant que de la volonté de se le réapproprier, a commencé dans les décennies qui ont suivi sa mort, et ce livre en apporte presque l’intégralité des témoignages médiévaux.

En effet, à l’occasion du huitième centenaire de la naissance de l’ordre franciscain, les éditions franciscaines et les éditions du Cerf se sont réunies pour établir un nouveau totum (une nouvelle “intégrale”) des textes médiévaux concernant François d’Assise. Ces deux gros volumes regroupent donc bien sûr les textes attribués à saint François lui-même, notamment le Cantique de frère soleil, le Testament, les Règles et diverses lettres ou autres textes poétiques. Mais l’essentiel est constitué par les éléments narratifs se rapportant à François : ont été réunis, en traduction française, les nombreuses hagiographies médiévales, mais aussi de multiples “témoignages” qui évoquent et dessinent la figure de François.

Le précédant totum avait été réalisé il y a une quarantaine d’années par deux grands spécialistes, Théophile Desbonnets et Damien Vorreux. Celui-ci ne lui est pas inférieur par la qualité scientifique, puisqu’il a été confié à une équipe internationale de chercheurs reconnus, sous la direction de Jacques Dalarun, lui-même spécialiste des questions franciscaines. Il est d’ailleurs remarquable et louable qu’un tel travail ait été confié à une équipe scientifique d’historiens des textes et non pas à des religieux franciscains, aussi consciencieux ceux-ci eussent-ils pu être.

Le résultat obtenu par cette nouvelle équipe prouve à quel point il pouvait être fructueux d’établir un nouveau totum. D’abord, celui-ci introduit de nombreux nouveaux textes. Certains ont été découverts ou réhabilités après 1968 : c’est le cas de quelques textes mineurs, mais beaux, de François, comme le poème «Écoutez pauvrettes» ; c’est le cas également de la Légende ombrienne que Jacques Dalarun a récemment attribuée à Thomas de Celano et dont il a montré l’importance ; ou encore, dernièrement, d’un manuscrit du XIVe siècle découvert au fond d’une armoire de campagne en 2008 et qui contient un passage de Jean de Roquetaillade sur François, que Sylvain Piron édite et traduit dans ce volume. D’autres textes avaient été volontairement écartés en 1968, notamment les textes liturgiques et les recueils de miracles, ou des bulles pontificales (dont la traduction dans ces volumes rendra de nombreux services en dehors de ce qui concerne uniquement François), ou encore divers témoignages comme des sermons sur François qui sont aussi l’occasion de découvrir ce type de textes médiévaux.

Ce n’est cependant pas dans le nombre de textes traduits que se situe l’apport principal de cette nouvelle entreprise. Elle intègre en effet avant tout le renouveau historiographique des quarante dernières années, qui, principalement pour ce qui concerne les écrits attribués au frère Léon, a été capital. De ce point de vue, la présentation est radicalement différente de celle de l’ancien volume.

Cet ouvrage contient aussi, pour chaque livre, des introductions qui, bien qu’étant dans certains cas un peu courtes ou décevantes, sont toujours confiées à des spécialistes et permettent d’accéder aux données essentielles (dates, auteurs, position historiographique, bibliographie) sur chaque texte.

Ces deux volumes fournissent donc une ample matière qui est susceptible de faire l’objet de diverses utilisations. Si une lecture continue est toujours possible, elle est loin d’être la seule envisageable. Il est toujours tentant de butiner dans ces ouvrages qui contiennent de nombreuses pépites. Il est aussi envisageable de le lire à l’aide des tableaux de concordance situés à la fin du second volume, qui permettent de voir directement les différentes relations d’un même événement de la vie de François et ainsi de les comparer. Par-là, chaque lecteur pourra, s’il le souhaite, dessiner lui-même “son” François d’Assise, tout en étant conscient de la multiplicité de ces lectures médiévales, et des enjeux de celles-ci.

Enfin, tout a été conçu pour rendre agréable la lecture de ces textes. Les traductions, qui toutes sont nouvelles, brillent par leur clarté. Les intertitres, les notes, et les introductions aident à la lecture sans l’alourdir. Mais c’est aussi un bel objet. Les livres sont bien reliés, imprimés en caractères suffisamment gros et espacés pour en rendre la lecture plaisante.

Ces deux volumes, pour un prix qui reste accessible, offrent donc au lecteur francophone un travail de vaste ampleur et de grande qualité pour permettre d’accéder à la presque-totalité des sources sur François. Ils ont été conçus pour en faire une œuvre durable et utile aussi bien pour des historiens spécialistes que pour un public cultivé averti, ou pour des fidèles en quête de spiritualité. Pour les premiers, il manque simplement le texte latin en parallèle, mais le choix de l’éditeur est bien compréhensible dans la mesure où le livre comporte déjà quelques trois mille quatre cents pages ! Il est question d’éditer un CD-Rom qui les comprendrait : ce serait l’idéal…


Emmanuel Bain
( Mis en ligne le 22/06/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • François d'Assise - Entre histoire et mémoire
       de André Vauchez
  • Au nom de Saint François
       de Grado-Giovanni Merlo
  • Saint François d'Assise
       de Jacques Le Goff
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd