L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 22 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 

L’envers de la Turquie moderne
Mahmout Makal   Un village anatolien
CNRS éditions - Bibliothèque Terre humaine 2010 /  18 € - 117.9 ffr. / 333 pages
ISBN : 978-2-271-06956-6
FORMAT : 13cm x 20cm

Les auteurs du compte rendu :

Archiviste-paléographe, docteur de l'université de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est responsable des collections de monnaies et médailles du musée Carnavalet après avoir été adjoint au directeur du département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Il a publié Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Bâtiments du roi (2003), Vauban : l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).

Jean-Pierre Sarmant est inspecteur général honoraire de l’Éducation nationale.

Imprimer

Des masures éclairées par de minuscules ouvertures sans vitres, enfumées plutôt que chauffées par une fosse creusée à même le sol, au fond de laquelle se consume un combustible constitué pour l’essentiel de bouse de vache. Des paysans aux limites de la survie, considérant riz et thé comme des luxes, et pour lesquels la perte d’un bœuf, plus grave que celle d’une femme, signifie la ruine de toute une famille. Poux, crasse, polygamie, femmes battues, ignorance absolue, fanatisme religieux….

Cette description sévère du dénuement extrême d’un village d’Anatolie centrale, dressée en 1949 par son instituteur, eut tout de suite un retentissement considérable auprès de lecteurs urbains inconscients jusqu’alors de l’état du monde rural de leur propre pays. Elle valut même à son auteur quelques mois d’emprisonnement, tant elle s’opposait à l’image de modernité et de progrès que la Turquie d’Atatürk avait souhaité donner d’elle-même.

Devenu inspecteur des écoles, l’auteur revient par deux fois dans son village. Le dernier portrait, dressé en 1975, décrit une évolution rapide engendrée par le départ pour l’Allemagne d’une proportion considérable des jeunes hommes. Plus encore par la connaissance du monde moderne qu’ils apportent à leur retour que par l’argent qu’ils n’ont cessé d’envoyer, ils sont à l’origine d’un véritable bouleversement. A partir de 1970, tout arrive en même temps au village : eau courante, électricité, radio, téléphone, tracteurs… Ce n’est pas pour autant la prospérité générale et, pour l’auteur, ce monde rural dominé par quelques propriétaires terriens mérite encore des réformes profondes.

On peut se demander si l’intérêt de ce livre, enrichi par des photographies et des gravures, est seulement historique. Les parties occidentale et centrale de la Turquie, sans rejoindre le niveau de l’Europe occidentale, ont évolué considérablement, mais qu’en est-il dans les parties reculées de l’Anatolie orientale, montagneuse et kurdophone ?


Jean-Pierre & Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 29/06/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Histoire de la Turquie contemporaine
       de Hamit Bozarslan
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd