L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 

Affiches rouges
 Collectif   Le Monde ouvrier s'affiche
Nouveau monde 2008 /  25 € - 163.75 ffr. / 126 pages
ISBN : 978-2-84736-308-1
FORMAT : 19,5cm x 27,5cm

L’auteur du compte rendu : Mathilde Larrère est maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Marne-la-vallée et à l'IEP de Paris.
Imprimer

En 2004, le centre des archives du monde du travail de Roubaix organisait une exposition sur les affiches politiques et syndicales du XXe siècle. L\'ouvrage qui paraît aujourd\'hui en est en quelque sorte le catalogue rétrospectif, accompagné d\'un précieux guide de sources. Il s\'agit de présenter un seul média (l\'affiche) de l\'expression du mouvement social, en privilégiant un objet particulier : la figure de l\'ouvrier.

Christian Delporte, spécialiste d\'images politiques, débute l\'ouvrage par une présentation chronologique des évolutions de l\'affiche ouvrière en France, comme technique de communication toujours redéfinie. Il montre comment l\'on est passé de l\'affiche-texte à la fin du XIXe siècle, qui certes mobilisait les principaux dessinateurs d\'une presse de gauche (pensons à Grandjouan), mais croyait d\'avantage à l\'efficacité des mots, au recours généralisé au XXe siècle à l\'image, dessinée puis photographiée, comme support d\'un simple slogan. Toujours perméables à l\'influence des arts graphiques, les affiches donnent à lire les évolutions des univers visuels : dessins crayonnés des années 1900, photomontages de l\'entre-deux-guerres, sérigraphies inspirées du pochoir après mai 68. Au tournant des années 70, l\'affiche semble abandonner le registre de la propagande pour se parer de \"communication\", et les artistes cèdent le pas aux publicitaires, au prix d\'une perte d\'identité : sans slogan ou sans sigle, les affiches ouvrières sont interchangeables d\'un parti ou d\'une confédération syndicale à l\'autre, quand elles ne pourraient pas resservir pour n\'importe quelle publicité.

Danièle Tartakowsky, historienne du mouvement ouvrier, assure ensuite l\'essentiel de l\'ouvrage dans une présentation thématique, en fonction de ce qui est représenté (travailleuses, immigrés, Ouvriers Spécialisés, mineurs, militants…) ou de ceux qui commandent l\'affiche (CGT, CFDT, FO, PS…). Elle révèle ainsi les différentes identités confédérales, donne à lire l\'évolution des représentations d\'un monde ouvrier dont le poids social et politique a connu ses grandes heures, puis un long dépérissement, dont sa lente disparition de l\'affiche politique et syndicale rend compte.

Enfin, une dernière partie, que l\'on doit à Frédéric Cépède et Eric Lafon, s\'attarde sur les représentations les plus contemporaines, notamment en analysant l\'affichage de la dernière élection présidentielle, et conclut à la fin de \"l\'ouvrier\" comme image des partis de gauche. L\'ensemble est, comme il se doit, illustré d\'un vaste corpus d\'affiches parfaitement reproduites et dans une mise en page lisible et aérée, certaines bien connues, d\'autres utilement découvertes.

Notons en fin d\'ouvrage, mais en tête de ses apports, un très utile guide des sources sur les fonds d\'affiches des organisations du monde ouvrier. Pour chacun des fonds - Archives de la CFDT (archives confédérales et interfédérales), de la CFTC, du PCF, de la CGT, des mouvements étudiants, des mouvements trotskystes, de la fondation Jean Jaurès, de l\'institut d\'Histoire sociale, de la BDIC et d\'autres encore – le guide renseigne sur la localisation, les contacts (téléphones et courriels à l\'appui), les conditions de consultation et, surtout, les principales thématiques des fonds, les périodes couvertes et la richesse de la collection. C\'est là un outil plus que précieux pour tous les chercheurs en histoire ouvrière ou en histoire de l\'image.

Dans une historiographie désormais riche sur l\'image politique, et sur l\'affiche notamment, l\'ouvrage présente l\'intérêt de se centrer sur la seule affiche ouvrière et de montrer combien, en raison de son importance numérique, du talent de ses créateurs et de son influence sociale, elle a largement participé aux mutations de l\'affiche politique au cours du XXe siècle.


Mathilde Larrère
( Mis en ligne le 07/10/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd