L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 17 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Et à part la crise financière ?
Bruno Tertrais   Atlas militaire et stratégique - Menaces, conflits et forces armées dans le monde
Autrement - Atlas/Monde 2008 /  15 € - 98.25 ffr. / 79 pages
ISBN : 978-2-7467-1120-4
FORMAT : 17cm x 24,5cm

Préface de Bruno Racine.

Postface de Bruno Heibourg.

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris X – Nanterre et à l’IEP de Paris.

Imprimer

La géographie, ça sert à faire la guerre»… le constat provocateur d’Yves Lacoste est toujours d’actualité, et ce bel atlas, dirigé par le professeur Bruno Tertrais (Fondation de la recherche stratégique) et rédigé par une équipe de chercheurs, en administre la preuve.

Comme toujours dans la collection des Atlas Autrement, le lien entre histoire, actualité et prospective est habilement fait, et l’on consulte ces beaux atlas, très bien informés et illustrés, comme un bon résumé d’une question complexe. En l’occurrence, il s’agit ici de la stratégie, dans toutes ses dimensions (terrestre, maritime, aérienne), un «paysage stratégique» avec tous ses enjeux (nucléaire, bactériologique, guérilla, terrorisme, armes nouvelles…) ses théâtres contemporains (Afrique, Asie, Amérique, Europe, avec une attention particulière pour la France) et ses organisations régionales (ONU, OTAN). Bref, un panorama déjà large d’une question compliquée et, comme le constate Bruno Heisbourg dans une postface lumineuse, une réalité «ondoyante» qui suppose une vision désormais «globalisée».

Le traitement, chapitre par chapitre et page par page, est à l’aune de cette ambition. Passée une première carte qui replace tous les conflits, présents et potentiels (du fait de tensions déjà bien identifiées), les auteurs s’engagent dans le méandre des diverses formes de conflits, des forces en présence (avec, point de passage désormais institutionnalisé, «l’hyperpuissance» américaine), des menaces et enjeux (y compris financiers, avec une double page consacrée au commerce des armes), ainsi que des stratégies adoptées. Le style est parfois très «mili» (la courbe OODA, l’approche «effects-based») mais assurément pédagogique. Empruntant des références aux diverses institutions internationales ou nationales (ainsi, le Livre blanc de la Défense est commenté dans une sorte de page conclusive au cas français), chaque cas stratégique fait l’objet d’un commentaire théorique, généralement appuyé par une carte et des citations «officielles» (CICR, ONU, Conseil de l’UE, présidence russe…) ainsi que par un exemple actuel ou historique (du très contemporain tout de même).

Une réflexion sur quelques situations nationales (les USA), régionales (l’Asie, l’Afrique…) ainsi que sur des abcès récurrents (du conflit israélo-libanais à l’espace post-soviétique) permet de saisir, en un coup d’œil (appuyé tout de même) les données d’une situation et ses prolongements en terme de stratégie. L’Histoire vient à point pour illustrer certains concepts et, de la guerre des 6 jours à la prise de Bagdad en 2003, ce sont autant d’exemples récents et en même temps déjà historicisés qui sont ici mis au service du citoyen comme du chercheur. La dimension prospective n’est pas en reste, jusqu’à une évocation du «champ de bataille du futur» (qui tranche un peu, par son côté propret, avec ce qui est décrit dans l’ouvrage).

Au final, ce nouvel Atlas est, comme d’habitude dans cette collection, très réussi et d’excellente qualité : la cartographie, synthétique, est servie par un commentaire bien informé et aux sources les plus récentes, sans oublier une dimension d’explication qui passe par un exposé historique. Un travail remarquable de synthèse, qui en fait un atlas de référence sur la question, large, des guerres actuelles et à venir, et, plus généralement, des menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité du monde.

Une réflexion également sur la puissance militaire et sur ses transformations, autour de la notion de projection. Pour comprendre les complexités des conflits contemporains, les problèmes posés par certaines évolutions stratégiques (la question afghane notamment, ou encore la recrudescence de la piraterie) et, plus largement, les principes même de la sécurité collective, l’ouvrage doit être chaudement recommandé à tout lecteur curieux d’actualité et parfois dépassé par l’imbrication des enjeux (national et international, financier, technologique, humanitaire…).


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 02/12/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd