L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 25 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

L'exemple de l'Inde
Christophe Jaffrelot    Collectif   New Delhi et le monde - Une puissance émergente entre Realpolitik et Soft Power
Autrement - Mondes et nations 2008 /  17 € - 111.35 ffr. / 156 pages
ISBN : 978-2-7467-1196-9
FORMAT : 15cm x 23cm

L'auteur du compte rendu : Historien des relations internationales à Sciences Po Paris, Pierre Grosser est directeur des études de l’institut diplomatique du ministère des affaires étrangères.
Imprimer

Les éditions Autrement publient depuis quelques années des ouvrages d’introduction aux visions du monde des puissances. Sont déjà parus des titres sur Washington, Londres, Berlin, Madrid, et Moscou… et le monde. Ils sont rédigés par d’excellents spécialistes, sont d’écriture accessible, et surtout sont assortis de textes originaux qui permettent de donner de la chair au propos.

Ici, il ne s’agit pas d’une présentation complète de la politique extérieure de l’Inde d’hier et d’aujourd’hui. On peut regretter qu’il n’y ait pas plus d’éléments sur l’attitude à l’égard du Pakistan (et sur la question du Cachemire), sur la question tibétaine (sur laquelle New Delhi fait aujourd’hui profil bas), sur le «retour» d’une réflexion sur l’Océan Indien qui se coule dans l’héritage de l’Empire britannique (qui utilisa soldats et travailleurs indiens de l’Afrique à l’Asie du Sud-Est), ou sur les conceptions indiennes du nucléaire.

L’ouvrage met surtout en valeur l’éventail des conceptions des relations internationales qui orientent la diplomatie indienne, avec toutes ses contradictions. Des pratiques de Realpolitik qui cohabitent avec le discours moral. Une identité de pays du Sud qui n’empêche pas une prétention à être considérée comme une grande puissance. La tentation de s’inscrire au sein du «camp des démocraties» mais un silence sur les violations des droits de l’Homme en Birmanie. Un horizon régional qui est à la fois assumé, nié (l’instabilité aux frontières a conduit l’Inde à clore souvent ses frontières) et souvent dépassé pour jouer dans la cour des Grands. Une tentation asiatique pour des raisons économiques, mais sans réelle percée, et avec un tropisme persistant vers les États-Unis, où l’Inde a redécouvert ses émigrés nombreux, organisés et souvent riches. Un partenariat serré avec les États-Unis et Israël sans pour autant négliger les relations avec le monde musulman pour couper l’herbe sous le pied du Pakistan. Une inquiétude à l’égard de la Chine qui ne doit pas se transformer en participation au containment antichinois. Une volonté de se voir reconnaître un statut (au Conseil de Sécurité des Nations unies) tout en craignant les responsabilités (les casques bleus indiens sont nombreux mais bien peu efficaces). Une diplomatie tous azimuts sans en avoir réellement les moyens.

L’exemple de l’Inde montre la complexification des relations internationales. Il est de plus en plus difficile de définir la puissance (le poids démographique de l’Inde ou Bollywood ?). Les alignements diplomatiques ne sont pas forcément durables, même si certains voudraient voir une grande alliance anti-musulmane avec les États-Unis et Israël. L’importance des facteurs transnationaux (migrants musulmans dans le Golfe, activisme sikh sur le web, «diaspora» indienne aux États-Unis). Le Sud est de plus en plus complexe : certes, un rapprochement original avec le Brésil et l’Afrique du Sud (IBAS) s’est mis en place, mais sur certains dossiers de l’OMC (l’agriculture), Brésil et Inde n’ont pas les mêmes positions. Le discours sur l’évolution inévitable vers la multipolarité fait fi des contraintes internes et régionales de plusieurs de ces pôles, et en premier lieu de l’Inde.

Cet ouvrage est donc indispensable pour comprendre un acteur international qui compte de plus en plus, qui ne se laisse pas analyser avec les catégories traditionnelles, et dont l’affirmation et la diplomatie démontrent à quel point l’Europe n’est plus au centre du jeu.


Pierre Grosser
( Mis en ligne le 19/05/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Inde contemporaine de 1950 à nos jours
       de Christophe Jaffrelot , Collectif
  • Dr Ambedkar
       de Christophe Jaffrelot
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd