L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Un ''continuum très confucéen''
Charles Edouard Bouée   Comment la Chine change le monde
Editions Dialogues 2013 /  17,90 € - 117.25 ffr. / 216 pages
ISBN : 978-2-918135-77-7
FORMAT : 13,6 cm × 21,1 cm

Jean-Louis Beffa (Préfacier)
Imprimer

Pédagogue et précis dans son approche, l’auteur livre une analyse sur les ambitions géopolitiques et l’influence de la Chine dans le monde.

Afin de permettre au lecteur d’appréhender l’évolution de cette culture, de la période Impériale à l’histoire contemporaine, Charles-Edouard Bouée décrypte deux évènements majeurs de 2008 en soulignant les différences qui caractérisent les réactions politiques et sociales : la préparation des Jeux Olympiques et le tremblement de terre de Sichuan qu’il oppose à celui de Tangshan (1976). A
partir de ces exemples concrets et malgré les effets pervers du développement (inégalités de salaires, corruption, etc.) que la nouvelle stratégie économique essaie d’endiguer, le lecteur découvre une Chine qui se distancie de plus en plus du rêve américain. L’identité culturelle ancrée depuis des millénaires dans un «continuum très confucéen» marque la politique actuelle.

Ce continent, qui se suffisait à lui-même avec son vaste marché intérieur, s’ouvre à l’occident fasciné via la Route de la soie et les grandes expéditions maritimes de Zheng He ou celles de célèbres marchands, tels que les vénitiens Niccolo et Maffeo Polo. Mais, en 1424, une décision impériale met fin aux échanges et prive l’occident de denrées… dont le précieux opium. La couronne britannique mène alors sa «guerre de l’opium» qui contraint les chinois à ouvrir leur port à l’étranger et à céder Hong Kong : ce «siècle d’humiliation» (1830-1930), infligé par l’occident à l’Empire du Milieu, offense les chinois et modifie leur perception de l’étranger jusqu’à imprégner encore les discours politiques des dirigeants actuels.

C-E Bouée développe ensuite l’essence singulière qui émane de cette Chine éternelle, puis maoïste et de son expérience américaine, ce «dosage particulier entre l’Esprit, l’Etat et l’Energie…» dans lequel s’inscrit le développement économique actuel, cette mutation-métamorphose d’un «pays, d’un système politique, d’un régime, d’une société tout entière».

Cette mise en perspective historique n’occulte aucune question - ni le piège d’une assimilation artificielle ou d’une hostilité systématique - et offre une réflexion fort intéressante sur la place de la Chine dans le monde face à l’identité de l’occident. Ecrit de manière didactique, cet ouvrage convient à un large public.


Marie-Claude Bernard
( Mis en ligne le 17/09/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Comprendre la Chine d'aujourd'hui
       de Jean-Luc Domenach
  • La Chine
       de Leonie Pratt
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd