L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Partenaires particuliers
Rockwell-A. Schnabel   Francis-X. Rocca   Europe Etats-Unis - Un avenir commun
Alvik éditions 2006 /  18 € - 117.9 ffr. / 267 pages
ISBN : 2-914833-44-X
FORMAT : 14,5cm x 22,5cm

Traduction d'Alice Pétillot.

L'auteur du compte rendu : Mathieu Zagrodzki est diplômé en droit de l’Université Paris II et de Sciences Po Paris. Il prépare une thèse sur les politiques de sécurité, axée notamment autour de la question des relations entre police et minorités, à Paris, Los Angeles et Varsovie, au sein du Pôle Action Publique du Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

Imprimer

Les Américains viennent de Mars, les Européens de Vénus ? Peut-être pas. Le pari de Rockwell Schnabel est en effet de démontrer, alors que les incompréhensions nées de l’intervention américaine en Irak ne sont pas encore dissipées, que l’Europe et les Etats-Unis demeurent malgré tout des partenaires naturels, partageant des valeurs et des intérêts communs. Il est vrai que le profil de l’auteur permet de mieux comprendre ce parti pris : né aux Pays-Bas d’une famille catholique d’origine allemande, Schnabel part vivre aux Etats-Unis après la guerre et y fait carrière dans la finance. Républicain convaincu, il devient ambassadeur des Etats-Unis en Finlande sous la présidence de Ronald Reagan, puis est nommé ambassadeur auprès de l’Union Européenne par George W. Bush, poste qu’il occupera de 2001 à 2005.

Pour Rockwell A. Schnabel, les Américains, trop souvent ignorants de l’histoire et de l’actualité européennes, doivent se rendre à l’évidence : l’Union Européenne est une superpuissance avec laquelle il faut compter. Sa puissance économique, son poids dans les relations commerciales, son influence diplomatique et son prestige culturel en font un acteur incontournable sur la scène internationale. Si la construction européenne est encore loin d’être un édifice abouti, comme en témoigne la faiblesse militaire du Vieux Continent ou les difficultés qu’éprouvent souvent les Etats-membres à parler d’une seule voix, il ne faut pas oublier les progrès impressionnants accomplis par l’Union ces dernières années, marquées notamment par l’élargissement et l’entrée en vigueur de l’euro. Loin d’être une menace pour les Etats-Unis, l’émergence de cet acteur majeur offre au contraire au pays de l’Oncle Sam un allié de choix pour diffuser la paix, les droits de l’Homme et la démocratie à travers le monde, et un partenaire commercial privilégié.

Cependant, la sincère admiration que Schnabel l’Europhile voue à la construction européenne n’empêche pas Schnabel le Républicain de prendre clairement parti pour une Europe libérale et atlantiste, symbolisée par le Royaume-Uni et les pays de l’Est. Pour lui, le risque est que l’Europe prenne, à l’instar de l’Allemagne et de la France, un tournant «euro-gaulliste» et dirigiste qui menacerait la stabilité internationale et détournerait le continent du chemin du dynamisme économique.

Le titre du livre et son propos optimiste ne doivent en effet pas masquer son caractère «militant» : Rockwell A. Schnabel y défend les positions des conservateurs américains et se préoccupe avant tout de l’Europe dans la mesure où elle peut servir les intérêts américains (le chapitre sur le lobbying US en Europe en est la meilleure preuve). S’il est intéressant de découvrir les positions de ce «conservateur réaliste», comme il se définit lui-même, au propos informé et mesuré, certains passages d’Europe Etats-Unis ne présentent que peu d’intérêt pour le lecteur européen. Comme l’illustre, entre autres, le chapitre sur l’histoire de l’Union Européenne, l’ouvrage a avant tout pour vocation de faire comprendre, pour ne pas dire découvrir, au lecteur américain l’enjeu vital que constituent les relations avec l’Union Européenne pour la première puissance mondiale. Certains ne trouveront que peu d’utilité à lire des choses qu’ils savent déjà en grande partie, d’autres au contraire considéreront comme enrichissant le fait de regarder notre continent d’une autre fenêtre.


Mathieu Zagrodzki
( Mis en ligne le 03/04/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Rupture dans la civilisation
       de Jacques Julliard
  • France Etats-Unis. 50 ans de coups tordus
       de Fabrizio Calvi , Frédéric Laurent
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd