L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 23 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Les atlas du kémalisme
Etienne Copeaux   Une vision turque du monde à travers les cartes - De 1931 à nos jours
CNRS éditions 2000 /  22.75 € - 149.01 ffr. / 240 pages
ISBN : 2-271-05700-0
Imprimer

Les cartes parlent : loin d\'être une simple technique à but informatif et utilitaire, la cartographie est tributaire des religions, des idéologies, des différentes conceptions du monde. M. Étienne Copeaux nous en donne ici une illustration particulièrement parlante. Considérant simultanément le format, la typologie et le vocabulaire des atlas turcs, il montre comment ces derniers ont suivi les fluctuations de la politique intérieure de la Turquie contemporaine.

En 1931, les kémalistes entreprirent une réfection des manuels d\'histoire, qui, jusque là, relevaient de la tradition de l\'annalistique ottomane. Ils y introduisirent la notion d\'Anayurt, cette Asie centrale mythique, berceau des Turcs, avec la fameuse vallée de l\'Orkhon. Pour décrire l\'extraordinaire expansion ultérieure des peuples turcs, les géographes usèrent et abusèrent des termes d\'\"État\" et d\'\"Empire\" pour désigner des conglomérats de tribus nomades. De même, sur les cartes, ils recoururent systématiquement aux teintes plates et aux frontières strictement délimitées, projetant le concept d\'État-nation dans un passé qui lui était radicalement étranger.

L\'étude du formulaire de cette époque est particulièrement suggestive. Des formules telles que \"de l\'Adriatique à la mer de Chine\" mettaient en valeur l\'expansion turque dans les Balkans, au détriment des conquêtes effectuées dans un monde arabe déprécié.

Une seconde période fut marquée par un essai de diversité culturelle \"à l\'occidentale\", une troisième par un retour au kémalisme. Mais, à partir des années 1980, c\'est une synthèse turco-islamique qui a prévalu. Il s\'agit désormais de démontrer que la \"turcité\" s\'est réalisée dans l\'Islam. Byzance, les Grecs, les Arméniens sont éclipsés des atlas pour la plus grande gloire de l\'Empire ottoman. Autre tendance nouvelle : au berceau mythique, succède un intérêt pour le monde turc réel, notamment pour l\'Asie centrale ex-soviétique.

Ainsi la Weltanschaung changeante des Turcs pourrait-elle être représentée par un triangle dont les sommets seraient la terre anatolienne, l\'ethnie turque et la religion musulmane. Selon que l\'accent est mis sur l\'un de ces sommets, l\'aspect de la figure est entièrement changé.

M. Copeaux fait preuve d\'une parfaite connaissance de la turcologie ancienne comme de la Turquie d\'aujourd\'hui. Son ouvrage bénéficie en outre d\'une présentation excellente : on signalera notamment les précieux index et la riche illustration. Régal pour les connaisseurs, ce livre apportera aussi aux simples curieux des données essentielles pour comprendre l\'identité de la Turquie, à l\'heure où celle-ci frappe à la porte de l\'Europe.


Jean-Pierre et Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 05/04/2000 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd