L'actualité du livre et du DVDrencontre rencontrefemme Jeudi 27 novembre 2014
    
 
     
Le Livre
Essais & documents
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Questions de société et d'actualité  
 

Sexe, mensonges et idéaux
Clarisse Fabre   Eric Fassin   Liberté, égalité, sexualités - Actualité politique des questions sexuelles
10/18 - Fait et Cause 2004 /  9.30 € - 60.92 ffr. / 367 pages
ISBN : 2-264-04018-1
FORMAT : 11x18 cm

L'auteur du compte rendu: titulaire d’une maîtrise de Psychologie Sociale (Paris X-Nanterre), Mathilde Rembert est conseillère d’Orientation-Psychologue de l’Education Nationale.
Imprimer

Que peut-on attendre d’une rencontre entre une journaliste et un sociologue ? Un ouvrage facile d’accès pour le grand public, agréable à lire de par sa construction (une série d’entretiens), le contraire, donc, d’un pavé scientifique jargonnant. Cette réédition en poche des interviews d’Eric Fassin par Clarisse Fabre, parus chez Belfond en 2003, ne peut que nous réjouir. D’autant plus qu’il s’agit d’une édition revue et augmentée, qui prend en compte l’actualité la plus récente.

Journaliste au Monde, Clarisse Fabre a publié Les Femmes et la Politique chez Librio en 2001. Eric Fassin, lui, est un sociologue spécialiste des Etats-Unis, ce qui l’a amené à étudier l’«actualité sexuelle» dans notre société. Il a notamment codirigé Au-delà du Pacs (PUF, 1999) avec les juristes Daniel Borillo et Marcela Iacub (avec qui le divorce – intellectuel bien sûr - semble consommé…). Il anime un séminaire sur ce thème à l’Ecole Normale Supérieure depuis 2002, avec le philosophe Michel Feher et le psychanalyste Michel Tort (l’un des rares psychanalystes encore fréquentable pour notre sociologue). Le lecteur l’aura compris, il y a du grabuge dans le petit monde de l’ «actualité sexuelle». A coup de tribunes dans Le Monde, les alliés d’hier deviennent les ennemis d’aujourd’hui. Les camps se recomposent en effet dans les différentes batailles, du pacs au mariage gai en passant par le harcèlement sexuel, les violences sexuées, la prostitution et la pornographie…

A travers une série d’entretiens portant sur ces sujets, Fassin montre que les questions ayant trait à la sexualité ne peuvent plus être renvoyées à la vie privée, comme les français avaient tendance à le faire dans les années 90, agitant la menace de l’«épouvantail américain» : l’obsession des anglo-saxons pour le sexe, apparente lors des débats sur le harcèlement sexuel dans ce pays, serait due à leur féminisme excessif et à leur pudibonderie… Donc, pas de ça chez nous, qui séparons clairement la vie publique et la vie privée, dans une république qui se veut universaliste en opposition au communautarisme américain. Mais l’utilisation de l’Amérique comme repoussoir ne fonctionne plus à la fin des années 90 car les mouvements féministe et homosexuel en France n’ont pas une politique communautaire. Au contraire, ils aspirent à l’universel comme le montrent les revendications du pacs et de la parité. En 1999, avec les lois sur ces deux points, l’actualité sexuelle est devenue centrale.

Les normes sociales régissant le genre et la sexualité, c’est-à-dire les rapports femmes/hommes mais aussi ceux entre hétérosexualité et homosexualité, deviennent contestables. Certes le genre avait déjà été discuté par le mouvement féministe dans les années 70 mais aujourd’hui, c’est la sexualité même qui est critiquée. Le problème n’est plus la libération sexuelle mais le questionnement des normes sexuelles en elles-mêmes. La remise en cause des valeurs sous-jacentes à ces normes est bien, pour Fassin, une activité politique. Par les temps qui courent, le coïto ergo sum ne va plus de soi…

Le sociologue distingue deux temps dans ces transformations : à la fin des années 90, avec la parité et le pacs, l’égalité est à l’honneur ; tandis qu’au début des années 2000, les débats sur le harcèlement, la violence sexuelle, la prostitution et la pornographie posent plutôt la question de la liberté. La tension entre égalité et liberté apparaît notamment dans l’opposition entre la gauche libertaire et la gauche morale.

En plus des entretiens, intéressants en eux-mêmes, Eric Fassin propose pour étayer ses arguments de nombreux repères chronologiques ainsi que des textes de lois. Mais l’annexe la plus jubilatoire est sans aucun doute un «Dictionnaire des idées reçues sur le mariage gai» qui en fera sourire plus d’un. «Gays : souvent tristes (hier, de par leur marginalité ; en raison de leur conformisme aujourd’hui). (…) Vivent dans un ghetto. Ghetto : dénoncer le ghetto homosexuel. Si les gays en sortent, ironiser sur leur normalisation.». Plus savoureux encore : «droit à l’enfant : les homosexuels qui veulent des enfants sont égoïstes ; les hétérosexuels qui veulent des enfants sont altruistes. Il est vrai que les homosexuels qui ne veulent pas d’enfants sont égoïstes aussi : ils ne vivent que pour la jouissance.» CQFD.

En ce mois de novembre 2004, Eric Fassin reprend son ménage à trois avec Michel Feher et Michel Tort pour le séminaire «Actualité sexuelle» de l’ENS. On leur souhaite donc d’être très heureux et d’avoir beaucoup d’enfants !


Mathilde Rembert
( Mis en ligne le 01/12/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2014
 
rencontre site de rencontre annonce rencontre rencontre belgique rencontre femme rencontre homme livre dvd chat rencontre