L'actualité du livre Mardi 28 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Roth et ses complexes
Philip Roth   J'ai épousé un communiste
Gallimard - Folio 2003 /  7.30 € - 47.82 ffr. / 444 pages
ISBN : 2-07-030478-7
FORMAT : 11x18 cm

I married a communist (1998), traduit de l'américain par Josée Kamoun.

Roman publié en France une première fois en 2001 (Gallimard).

Imprimer

On retrouve dans J’ai épousé un communiste les grands thèmes de la littérature rothienne. Dans ses romans en effet, Philip Roth, incontournable auteur américain, déroule, semble-t-il, trois fils récurrents : celui d’une crise identitaire fondatrice, mise en scène dans des fictions à haute teneur autobiographique ; celui d’une histoire décidément tragique entretenant avec la vie privée un rapport de pollution réciproque ; celui enfin d’une vision patriarcale de la condition humaine, dans laquelle se conjugue à l’incompréhension des femmes le fantasme sous-jacent de la fraternité virile.

Celui qui, dans Pornoy et son complexe, écrivait «Rends-moi un service, mon peuple, et ton douloureux héritage, fous-le-toi dans ton cul douloureux - Il se trouve que je suis également humain, qui expliquait, alors, qu’il n’arrivait pas à bander en terre d’Israël, rappelle ici : «J’étais un petit Juif, pas de doute là-dessus, mais je ne tenais pas à partager le caractère juif. Je ne savais d’ailleurs pas au juste ce que c’était, et je n’avais aucune envie de le savoir. Moi, je voulais partager le caractère national.» (p.63)
Il expose dans le présent ouvrage le parcours chaotique d’un communiste radical dont le drame est d’avoir voulu épouser une actrice soi-disant WASP (en fait, une juive honteuse…). «Ce communiste-là, il voulait ce qui est au cœur même de la vie bourgeoise» (p.234), explique Murray Ringold, à son ancien étudiant, Nathan Zuckerman (double romanesque de Roth et narrateur), en évoquant son frère, Ira.

La femme/Pandore, ici, s’appelle Eve (une Pandore plus biblique, en somme !) : c’est une actrice notoire de radio, bridée par l’amour possessif d’une fille monstrueuse, et cause de la chute de son époux rouge par un petit pamphlet sorti en pleine chasse aux sorcières maccarthyste : J’ai épousé un communiste. A cette intrigue principale, narrée par l’ancien professeur du narrateur, Roth ajoute l’évocation de ses années étudiantes, le souvenir de son éveil intellectuel, d’un acoquinement tout juvénile avec le communisme alors honni. «Au début d’une éducation, quand l’esprit se transforme en arsenal de livres, pour peu qu’on soit jeune, impudent, qu’on saute de joie à découvrir tout intelligence stockée sur la planète, on a tendance à exagérer l’importance de cette nouvelle réalité en effervescence, et à considérer tout le reste comme mineur.» (p.307)

Une fois de plus, les grandes ficelles utilisées par Roth sont cousues sur un roman riche, prenant et d’une belle finesse. Car le refus répété de la judéité y traduit beaucoup moins une haine de soi que l’impossibilité d’exprimer sa différence dans un pays rongé à la fois par un nationalisme virulent et par un communautarisme non moins dévastateur. Ici comme ailleurs, l’auteur semble dénoncer cet état de fait et pointer d’un doigt plutôt accusateur «… la drogue la plus enivrante, celle qui fait tout oublier à tout le monde temporairement, le narcotique national, La Bannière étoilée (p.382) Tout en saluant le sortie au format poche de ce roman vieux de six ans, on attend d’ailleurs avec impatience le prochain, nouvel épisode de la vie d’un Zuckerman vieillissant dans l’Amérique des années Bush !


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 05/01/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La tache
       de Philip Roth
  • Vichy en prison
       de Bénédicte Vergez-Chaignon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd