L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 21 août 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Les dents de l’amer
Joann Sfar   Grand Vampire (tome 1) - Cupidon s'en fout
Delcourt 2001 /  9.47 € - 62.03 ffr. / 46 pages
ISBN : 2-84055-526-3


Imprimer

Trente ans et déjà quarante volumes édités : Joann Sfar, c’est de la bande dessinée au mètre et, comme en charcuterie, c’est le débit qui garantit la fraîcheur de la marchandise. Avec les tribulations de Ferdinand le vampire, Sfar prend comme toujours le contre-pied du genre qu’il investit (plus qu’il ne le travestit). Pas d’hémoglobine dans ce Grand Vampire, à peine une canine qui pointe ici ou là. Elle pointe timidement d’ailleurs, les sourires sont en coin et toujours teintés de mélancolie : l’immortalité ne semble pas, loin de là, guérir de l’inquiétude. Ou plus exactement de l’ennui. Pas le " bourreau sans merci " de Baudelaire, non, mais, autrement plus tenace, l’ennui d’une éternelle adolescence.

Ferdinand a dix-sept ans et ne laisse personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. Surtout quand on est mort : dix-sept ans pour l’éternité, des boutons à perpétuité et Marylin Manson en boucle dans la sono pour la nuit des temps. Ferdinand préfèrerait de loin les Frères Jacques, mais c’est sa copine Aspirine qui " adore le gothic punk et aussi le trash metal des fois ". Enfin, ça n’est pas vraiment sa copine, parce que Ferdinand ne sait pas trop, et puis il y a aussi sa sœur Josacine…

C’est à coup sûr un des atouts de cet étonnant album que de poser plus de questions qu’il n’offre de réponses, tout comme de réussir à peindre l’adolescence dans une bande dessinée pour adolescents. Bref, du sang neuf dans un genre trop souvent exsangue.


Nicolas Balaresque
( Mis en ligne le 12/11/2001 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Entretien avec Joann Sfar (janvier 2002)
  • Grand Vampire (tome 2)
       de Joann Sfar
  • Le Minuscule mousquetaire
       de Joann Sfar
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd