L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 22 août 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  A partir de 5 ans  
 

La musique adoucit les moeurs
Sukeyuki Imanishi   Toshiki Sawada   le Printemps des ocarinas
Bayard 2002 /  11.5 € - 75.33 ffr. / 24 pages
ISBN : 2-7470-0616-6
FORMAT : 22 x 25
Imprimer

De génération en génération les habitants du nord haïssent et redoutent les habitants du sud, et réciproquement. Sans savoir pourquoi d’ailleurs, puisque ces deux populations sont séparées par une montagne réputée infranchissable.
Un jour, la guerre éclate. L’hiver oblige les soldats à creuser des tranchées et voilà le conflit qui s’installe avec, de part et d’autre, la lassitude.

Pour tromper son ennui un soldat du Nord, ancien berger, se fabrique un ocarina (sorte d’harmonica en terre cuite). La douce musique parvient aux oreilles du camp adverse où un soldat, vacher de son état, décide à son tour de se fabriquer un ocarina.
Au printemps, et parce que "c’est toujours aux plus jeunes et aux plus pauvres soldats qu’on confie les missions les plus dangereuses" les deux paysans sont envoyés en reconnaissance chez l’ennemi. Face à face ils joueront à l’unisson de l’ocarina !

Ce très beau conte, aux illustrations naïves et à la conclusion optimiste, nous vient du Japon. Avec des mots très simples, il décrit par l’exemple toute l’absurdité de la xénophobie et de la guerre.


 
( Mis en ligne le 22/05/2002 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Patates !
       de Lionel Le Néouanic
  • Moi, Ming
       de Nathalie Novi , Clotilde Bernos
  • Ajdar
       de Marjane Satrapi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd