L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 15 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->    
 
Dossier DE GAULLE
La France et son armée
De Gaulle et Giraud
De Gaulle
Une histoire des antigaullismes
Charles de Gaulle
Gouverner selon de Gaulle
De Gaulle et les élites
Devenir de Gaulle. 1939-1943
Yvonne de Gaulle
De Gaulle, les services secrets et l'Algérie
De Gaulle : itinéraires
Le Putsch des généraux
Comment de Gaulle fit échouer le putsch d'Alger
De Gaulle et Roosevelt
De Gaulle
Doctrine politique
Archives du général de Gaulle (1940-1958)
C'était de Gaulle
Aron et De Gaulle
Charles de Gaulle : Mémoires
La postérité de De Gaulle vue par Nicolas Tenzer
De Gaulle et l'Algérie
La Face cachée du gaullisme
De Gaulle, la France à vif
De Gaulle
Stèles à De Gaulle
Dans les bottes du Général
De Gaulle, Histoire, symbole, mythe
Charles de Gaulle / Bibliographie

Les oeuvres de Charles de Gaulle
Charles de Gaulle / Bibliographie - Les oeuvres de Charles de Gaulle

Imprimer

L 'oeuvre du général de Gaulle, commencée en 1924, à l'âge de 34 ans et interrompue par la mort en 1970 comprend avant la guerre une série d'écrits militaires historiques et théoriques, puis à partir de 1954 des Mémoires, qui relatent le destin d'un pays à travers l'histoire d'un homme.

Le premier ouvrage de Charles de Gaulle, La discorde chez l'ennemi (Berger-Levrault, 1924) est un petit livre qui ne rencontra aucun succès à sa parution. Quelques exemplaires seulement en furent vendus, la plupart d'ailleurs achetés par l'ambassade d'Allemagne. Composé de 5 chapitres, il détaille les comportements de l'armée allemande.

Le Fil de l'épée (Berger-Levrault, 1932)est l'un des livres les plus célèbres de De Gaulle. Avant même de rencontrer l'Histoire, le futur général de Gaulle y développe des idées auxquelles il restera fidèle : sur la contingence propre à toute action, sur l'attitude de l'homme de caractère, sur le rôle du prestige dans l'art de commander, ou sur les relations du politique et du soldat.

Deux ans plus tard, paraît Vers l'armée de métier (Berger-Levrault, 1934). Ce livre étonnant n'eut en France qu'un bref succès de curiosité, mais inspira, de son propre aveu, le général Guderian, créateur de la force mécanique allemande.

La France et son armée (Plon, 1938) est le quatrième ouvrage paru avant la guerre. Le destin historique de la France s'identifie, dans une large mesure, à son destin militaire. Dans ce livre, érudit et vivant, le général de Gaulle retrace l'histoire de nos armées et de nos héros, de nos victoires et de nos revers, toujours soucieux, également, de dégager la signification humaine de tant de faits guerriers.

Après la guerre est publié Trois études (Berger-Levrault, 1945), réunissant plusieurs textes antérieurs, rôle historique des places françaises (1er décembre1925); mobilisation économique à l'étranger (1er janvier 1934) ; comment faire une armée de métier (12 janvier 1935); ainsi que le fameux mémorandum adressé par le colonel de Gaulle aux généraux Gamelin, Weygand, Georges et à MM. Daladier et Paul Reynaud (26 janvier 1940)

Ecrites pendant la traversée du désert, les Mémoires de guerre comprennent trois volumes qui renvoient chacun à une période de la Seconde Guerre :
* L'Appel 1940-1942, Plon, 1954
** L'Unité 1942-1944, Plon, 1956
*** Le Salut 1944-1946, Plon, 1959

Rédigées à la première personne, ces mémoires relatent de manière précise le déroulement de la Seconde Guerre, observée du point de vue gaullien, c'est-à-dire du point de vue d'un homme chargé de représenter la France sans les attributs initiaux de la légitimité. Etayant son propos de documents placés en annexe - télégrammes, cartes, données chiffrées -, le général de Gaulle insiste sur plusieurs thèmes, comme celui de l'Empire, du refus de la collaboration avec l'ennemi. Derrière cette peinture magistrale de la guerre mondiale, effectuée dans un style brillant - "Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France"; "Paris, depuis quatre ans, était le remords du monde libre. Soudain, il devient l'aimant"...-, apparaît la personne du Général. Ses joies, ses déceptions, sa philosophie de l'existence sous-tendent tout l'ouvrage.

Puis viennent les Discours et messages (Plon, 1970), sélection de discours en texte intégral :
* Pendant la Guerre (juin 1940-janvier 1946)
** Dans l'Attente (février 1946-avril 1958)
*** Avec le Renouveau (mai 1958-juillet 1962)
**** Pour l'Effort (août 1962 - décembre 1965
***** Vers le Terme (janvier 1966-avril 1969).

Ces 5 volumes réunissent les discours prononcés par le général de Gaulle, du 18 juin 1940 au 28 avril 1969, dans des circonstances déterminées d'avance, et dont, pour cette raison, le texte exact a pu être conservé, soit écrit de sa main pour les allocutions radiodiffusées et télévisées, soit noté par sténographie officielle pour ses discours en public ou devant les Assemblées. Ne figurent pas dans ces recueils les allocutions (en très grand nombre) improvisées par le général de Gaulle au cours de la même période, devant les auditoires les plus divers, et dont le texte n'a pu, le plus souvent, être reconstitué d'une manière précise.

Enfin, les Mémoires d'espoir, rédigées après que de Gaulle s'est retiré du pouvoir. Elles comportent deux volumes - le Général n'eut pas le temps de rédiger le troisième :
*Le Renouveau (1958-1962), Plon, 1970
** L'effort (1962 ... ), Plon, 1971

Le premier volume présente les différents domaines que le Général eut à gérer en tant que président de la République : institutions, outre-mer, Algérie, économie, Europe, relations avec le reste du monde... L'auteur s'exprime à la première personne sur un ton sobre et factuel. Le second volume ne comporte que deux chapitres, "ceux en état d'être imprimés le 9 novembre 1970", selon une note de l'éditeur.

Les Mémoires d'Espoir, "qui n'empruntent un beau nom à l'Evangile, à Péguy et à Malraux que pour cacher une sorte de sérénité désenchantée" (Stanley Hoffmann), sont moins exaltées que les Mémoires de guerre. Elles sont celles d'un homme conscient d'avoir mené à bien son oeuvre: "Après avoir gouverné l'esquif sur des flots agités, je pense pouvoir, pour quelque temps, le conduire sur une mer plus calme"...

Jusqu'à la guerre, le général de Gaulle a écrit dans divers journaux .

Ces textes ont été rassemblés par l'Institut Charles de Gaulle sous le titre Articles et Ecrits (Plon, 1975). Ils réunissent :

"Une mauvaise rencontre" (saynète), Imprimerie de Montligeon, 1906.
La Congrégation", Hors de France, revue du collège d'Antoing, n°6, mai 1908.
"La Bataille de la Vistule", Revue de Paris, n° 6, 1er novembre 1920. (Cet article avait paru à l'époque sans nom d'auteur.)
"Préparer la guerre, c'est préparer des chefs, 1921?" (Première publication dans "Charles de Gaulle, Études et correspondance", Librairie Plon.).
"Le Flambeau" 1re et 2e parties, Revue militaire n° 69 et 70, mars et avril 1927.
"La Défaite, question morale, 1927 ou 1928" (Première publication dans: "Charles de Gaulle, Études et correspondance", Librairie Plon.).
"Philosophie du recrutement", Revue de l'Infanterie n° 439, 1er avril 1929.
"La Condition des cadres dans l'armée, 1930 ou 1931", (Première publication dans la revue de l'Institut Charles-de-Gaulle Espoir, n° 8, décembre 1974).

Histoire des troupes du Levant. En collaboration avec le Chef de bataillon Yvon, Imprimerie nationale,17 août 1931.

"Combats du "Temps de paix"", Revue de l'Infanterie, n° 476, 1er mai 1932.
"Pour une politique de défense nationale", Revue Bleue, n° 3, 4 mars 1933. (Cet article avait paru à l'époque sans nom d'auteur.)
"Le Soldat de l'Antiquité", Revue de l'Infanterie, n° 487, 1er avril 1933.
"Métier militaire", Revue Études, n° 23, 5 décembre 1933.
"Forgeons une armée de métier", Revue des Vivants, n° 1, 13 janvier 1934.
"Le problème belge". Article écrit en 1936. Première publication dans la Revue de Défense nationale, juillet 1945.

D'autres articles ont paru dans diverses revues militaires:

"La fatale querelle d'un Chancelier et d'un Amiral", Revue militaire générale, n° 523-623 15 mai et 15 juin 1923.
"L'envers d'un décor", Revue militaire générale, n° 1123-1223, 15 novembre et 15 décembre 1923.
"Doctrine a priori ou doctrine de circonstances", Revue militaire française, n°45, 1er mars 1925.
"L'action de guerre et le chef", Revue militaire française, 1er mai 1928, repris dans Le Fil de l'Epée.
"Du caractère", Revue militaire française, n°108, 1er juin 1930.
"Vers l'armée de métier", Revue politique et parlementaire, 10 mai 1933.
"Les origines de l'armée française", Revue d'infanterie, n°136 1er janvier 1936.

Les Lettres, Notes et Carnets (Plon, 1980-1988, 1997) permettent de trouver, par ordre chronologique, une sélection de lettres familiales ou officielles, les télégrammes personnels ou gouvernementaux, les travaux, minutes, directives, billets, récits et brouillons divers écrits par le général de Gaulle. Cette sélection a été faite par son fils, l'Amiral Philippe de Gaulle. Beaucoup de ces pièces sont inédites.

Tome 1 : 1905-1918, Plon, 1980
Tome 2 : 1919-juin 1940, Plon, 1980
Tome 3 : juin 1940-juillet 1941, Plon, 1981
Tome 4 : juillet 1941-mai 1943, Plon, 1982
Tome 5 : juin 1943-mai 1945, Plon, 1983
Tome 6 : mai 1945-juin 1951, Plon, 1984
Tome 7 : juin 1951-mai 1958, Plon, 1985
Tome 8 : juin 1958-décembre 1960, Plon, 1985
Tome 9 : janvier 1961-décembre 1963, Plon, 1986
Tome 10 : janvier 1964-juin 1966, Plon, 1986
Tome 11 : juillet 1966-avril 1969, Plon, 1987
Tome 12 : mai 1969-novembre 1970, Plon, 1988
Tome 13 : compléments de 1924 à 1970, Plon, 1997

Le général de Gaulle a également préfacé quelques ouvrages:

François Ingold (général), L'épopée Leclerc au Sahara: soldats du Tchad, Paris, Berger-Levrault, 1944.
Gérard Ingold, Un matin bien rempli ou la vie d'un pilote de chasse de la France libre, Paris, Lavauzelle, 1969.
Lapie (capitaine), A epopeia de Narvik, Lisbonne, Parreira A.M. Pereira, 1942.
Jean Moulin, Premier combat, Paris, Ed. de Minuit, 1947.
Patrick Ruffray (de), Le silence de Douaumont, Paris, Grasset, 1954.
Maurice Schumann, Honneur et Patrie, Paris, Ed. du Livre Français, 1946.
F. Simon, Un seul ennemi, l'envahisseur, Tananarive, Imprimerie officielle, 1943.

Le contenu des écrits militaires du général de Gaulle est bien analysé par Alain Larcan et Pierre Messmer dans Les écrits militaires du général de Gaulle, Paris, PUF, 1985. Soutenue en 1990 à Paris IV-La Sorbonne, la maîtrise d'histoire de Nicolas Chemizard, intitulée Charles de Gaulle et les revues militaires avant le 18 juin 1940, donne un aperçu de la réception des œuvres de Charles de Gaulle en France comme à l'étranger. Les idées novatrices du futur général sont souvent passées au crible du conservatisme, surtout pour les revues françaises, ou bien elles sont présentées comme agressives, notamment par la presse allemande, donnant au capitaine de Gaulle une représentativité qu'il n'a pas.

La véritable carrière d'écrivain de De Gaulle commence en 1954 avec la parution de son ouvrage-phare, Les Mémoires de Guerre. Les péripéties de son manuscrit, écrit au stylographe par le Général, simplement aidé pour la partie documentaire par René Thibault, les modalités sa parution, chez Plon, l'importance des tirages, tout est exposé dans le livre de Paul-Marie de La Gorce, De Gaulle entre deux mondes, Paris, Fayard, 1964, pp. 512-517. Le succès est considérable : 100 000 exemplaires vendus en 5 semaines…

Le style du personnage, qu'un premier opuscule écrit par Jean Gaulmier et intitulé Charles de Gaulle écrivain, Paris-Alger, Charlot, 1946, analyse, s'y développe avec une puissance classique. François Mauriac dans son Bloc-Notes (Flammarion, Paris, 1958, pp. 129-130) daté du 11 octobre 1954 note: "Comme César, comme Napoléon, le général de Gaulle a le style de son destin, un style accordé à l'Histoire… Le général de Gaulle, en voilà un qui est sûr de son éternité! Les événements le portent, mais plus encore le récit qu'il en fait. Certes, le classicisme, ici, ne s'enrichit d'aucun apport, tout est "d'après l'antique": c'est le grand ton de Bossuet, mais on ne saurait être moins guindé, ni plus brûlant, ni souvent plus corrosif…".

Les influences des littératures grecque et latine, celles des auteurs du Grand Siècle, qui nourrissent largement le style du Général sont mises en lumière par le Professeur Alain Larcan dans son ouvrage Charles de Gaulle, itinéraires intellectuels et spirituels, Presses Universitaires de Nancy, Nancy, 1993. Jean Lacouture, de manière un peu impertinente commente : "la manière de Charles de Gaulle s'apparente évidemment à celle de Chateaubriand plutôt qu'à celle de Stendhal, par le nombre, la posture, le goût du trait. Du Bossuet, du la Bruyère, du Vauvenargues? L'auteur vise haut en tout cas, s'il a, d'un certain point de vue, trop de mémoire. Meuble d'époque? De haute époque en tout cas. Et qui lui fait le grief d'une composition un peu solennelle doit reconnaître que la convention est constamment sublimée par la cruauté superbe des notations et des traits" (Jean Lacouture, De Gaulle, II, Le Politique, Paris, Seuil, 1985).

Après son départ du pouvoir en avril 1969, le général de Gaulle se consacre à la rédaction de la suite de ses Mémoires. Celles-ci sont inachevées. Toujours superbement écrites, elles manquent nécessairement du souffle qui animaient les Mémoires de Guerre. "On ne peut pas faire grief à de Gaulle que M. Coty ne soit pas Churchill, ni M. Pflimlin Roosevelt, ni Jacques Duclos Staline… Mais si , en passant d'un livre à l'autre, le portraitiste souffre, l'historien, ou plutôt le paysagiste d'histoire reste magistral" (Jean Lacouture, De Gaulle, III, Le Souverain, Paris, Seuil, 1986, p. 770).

En trente ans, l'oeuvre de Charles de Gaulle outre des traductions en plusieurs langues, connaît plusieurs éditions de prestige et plusieurs rééditions dans des collections de poche : Le Livre de Poche en 1960, Plon en 1989, Presses Pocket en 1990, Omnibus/Plon en 1994…

Militaire de talent, homme public de prestige, pour beaucoup incarnation de la France, Charles de Gaulle, entré depuis peu au catalogue de la prestigieuse collection de Gallimard La Pleiade, est par là même aussi consacré comme un grand écrivain.


Claire Fredj
( Mis en ligne le 12/05/2000 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd