L'actualité du livre Vendredi 21 juin 2024
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Divers  
 

Europe en chair et en os
Francis Rosenstiel   Europe en chair et en os
Desmarets-Arcanes 2001 /  14.96 € - 97.99 ffr. / 280 pages
ISBN : 2913675220

Préface de Simone Veil
Imprimer

Ce livre est un plaidoyer pour une Europe démocratique fondée sur des valeurs humanistes. Ce n’est pas un essai traditionnel, mais une œuvre littéraire bouillonnante et éclatée. Tout commence par l’évocation du parcours de l'auteur pendant la Seconde Guerre mondiale, enfant traqué puis militant de l'intégration européenne et enfin haut fonctionnaire au Conseil de l’Europe. Sa conviction est qu'"une Europe sans mémoire serait une Europe sans âme et donc sans avenir".

Le choc initial, leitmotiv du livre, a lieu en juin 1944 lorsque Francis Rosenstiel est arrêté avec sa famille par la Gestapo et la milice vichyste, pour s'échapper immédiatement grâce à sa ténacité et à celle de son père. La « privation d’enfance » continue avec l'exode d'une ferme à l'autre, et le refuge accordé par les villageois français jusqu'à la Libération. C'est alors que « l'Europe se dessina au son des timbales de la BBC détaillant la libération des lointaines villes de Russie et des villages de notre Alsace".

Il devient ainsi "Européen de parcours et de conviction", tout en demeurant « également alsacien de confession juive qui n'est rien sans la France », l'Alsace étant à elle seule un cocktail bien complexe et parfois décourageant. A tout cela s'ajoute la découverte d'Israël et de « la paix qui, avec la liberté, est avant tout une libération par rapport à l'instinct de mort sans trahir pour autant la mémoire et de la vigilance ». C'est par Israël que l'auteur peut préserver la mémoire en faisant décerner à ses sauveurs le titre de "juste parmi les nations".

L’ouvrage déroule ensuite en cascade de brèves évocations philosophiques, historiques ou psychologiques sur la mémoire, la religion, l'identité, les libertés, l'amitié, la sincérité, le bonheur, l'art, la musique ... L'auteur évoque également ses "rencontres" avec Hitler, Pétain, De Gaulle, Churchill...

L’expérience de l’auteur au Conseil de l'Europe occupe la dernière partie du livre. Ce dernier se comprend alors comme une fresque impressionniste aboutissant à une carrière hantée par le souci de cultiver la mémoire des événements de son enfance, afin que l’Europe en empêche le retour, alors qu'autour d'elle les mêmes mauvaises forces sont de nouveau à l’œuvre.


Yves Montenay
( Mis en ligne le 21/12/2001 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Lire la préface de Simone Veil
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd