L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 20 août 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Biographies  
 
Bicentenaire Victor Hugo
Victor Hugo
Victor Hugo, récits et dessins de voyage
Un poète en politique - Les combats de Victor Hugo
La toile hugolienne

Hugo, un illustre méconnu ?
Henri Pena-Ruiz   Jean-Paul Scot   Un poète en politique - Les combats de Victor Hugo
Flammarion 2002 /  21 € - 137.55 ffr. / 450 pages
ISBN : 2082100596
Imprimer

Léon Daudet brocarde, dans ses Souvenirs, l’auteur de L’Art d’être grand-père : entouré d’une cour de hyènes se disputant les dépouilles de sa gloire, Hugo au soleil couchant apparaît à la fois mégalomane et midinette . D’autres encore dénoncent le XIXe siècle positiviste et socialiste à travers la figure du poète – « A quelle nécessité politique répondait Hugo quand il faisait tourner des tables ? », interroge malicieusement Philippe Muray (Le XIXe siècle à travers les âges). Comment démêler l’œuvre hugolienne de sa caricature, forgée tant par la plume trempée d’acide des polémistes que par les louanges réducteurs de l’histoire officielle (Hugo au Panthéon, c’est le sacre de « l’instituteurs de la République ») ? Aussi, il n’est pas certains que la multiplication des « bonnes feuilles » anthologiques ou bien des biographies foisonnant d’anecdotes, débrouillent cette méconnaissance. « Inclassable en littérature – tour à tour ou en même temps poète, auteur dramatique, romancier, orateur, journaliste, historien, essayiste, critique d’art -, Victor Hugo le fut également en politique », écrivent Henri Pena-Ruiz et Jean-Paul Scot, pour qui Hugo reste donc largement à découvrir et à faire connaître. Pour cette raison, la démarche des auteurs, un philosophe et un historien, paraît particulièrement éclairante – et convaincante : « Un poète en politique ! C’est bien ainsi que se comprend Victor Hugo, en témoin ému de la beauté des choses et de laideur des vicissitudes humaines, qui en vit l’antithèse jusqu’à en faire un principe d’écriture et un ferment de conscience. »

Comment, d’une jeunesse jugée très conformiste - il était monarchiste -, Victor Hugo a-t-il évolué jusqu’à incarner la « conscience républicaine » ? C’est à cette interrogation que répond le travail d’Henri Pena-Ruiz et de Jean-Paul Scot. Leur ambition est de montrer la cohérence du glissement (« les révolutions intérieures d’une conscience honnête ») du royaliste au républicain ; puis du républicain au socialiste. Non pas dans une perspective biographique mais en retraçant la généalogie de ses idées et de ses engagements, selon le triptyque fondamental Liberté-Egalité-Fraternité. Le monument Hugo gagne alors en cohérence. Les auteurs se concentrent pour cela sur les combats politiques de Victor Hugo. Et si, aujourd’hui, les croyances quasi messianiques de Hugo en la religion du Progrès majuscule ont pris quelques rides, Henri Pena-Ruiz et Jean-Paul Scot montrent que ses luttes politiques n’ont en rien perdu de leur actualité. Ainsi en est-il du règne souhaité du droit (« C’est dur de rouler cet inexorable rocher de Sisyphe ; le droit; on le monte, il retombe »), de la construction européenne (« L’Europe empire ou l’Europe république : l’un de ces deux avenirs est le passé »), ou encore de l’éducation et du rôle des femmes dans la construction de la République.

L’ouvrage se termine par une évocation convaincante du devenir des idées relayées par Hugo, et dont l’écheveau déroulé montre que l’amplitude dépasse largement la vie du poète : si sa biographie embrasse le XIXe siècle, c’est une large part du siècle suivant qu’il éclaire. Tout l'intérêt du travail de Henri Pena-Ruiz et de Jean-Paul Scot est de le démontrer avec force et justesse. Et si, parfois, « les idées socialistes sont devenues folles », pour paraphraser Chesterton, voilà un bel ouvrage qui permet de les voir en pensée et en action, illustrées par le destin d’un « grand homme ».


Vianney Delourme
( Mis en ligne le 19/02/2002 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Victor Hugo
       de Max Gallo
  • Hugo, Victor pour ces dames
       de Michel de Decker
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd