L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 28 mai 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Déclone pas, Eugène
Jacques Girardon   Mathusalem & Cie
Le Dilettante 2010 /  20 € - 131 ffr. / 285 pages
ISBN : 978-2-84263-186-4
FORMAT : 14cm x 20,5cm
Imprimer

Ce livre peut être lu de deux façons différentes : soit on s’attache à la forme, soit on s’attache au fond. Il existe une troisième façon qui consiste à apprécier les deux…

La forme nous accroche de suite, par son humour gentiment ironique, par la clarté des phrases pourtant riches, par les dialogues courts au phrasé actuel, et par le récit de cette histoire d’amour peu banale. Le personnage est attachant, ses péripéties pour le moins curieuses sont drôles, on a l’impression de voir défiler un film, une comédie à rebondissements.

Toutes ces péripéties et rebondissements divers sont directement liés au fond, c’est-à-dire à une recherche frénétique de clonage. Eugène veut être cloné, son entourage est stupéfait voire hostile, mais il met tout en œuvre pour y arriver. Derrière ce qui pourrait être juste un sujet de vaudeville se déroule une argumentation puissamment étayée sur la génétique et les possibilités infinies de ses utilisations. Tout au long des pages concernées par ce sujet brûlant le style se fait moins humoristique, plus puissant dans la démonstration. Jacques Girardon connaît son affaire, sa documentation est solide et il mêle à l’information une réflexion sur la mort et sur le bien-fondé de l’existence, réflexion incontournable quand on parle de génétique.

Certaines de ces péripéties concernant les pays qui contournent l’éthique du clonage peuvent paraître outrées mais elles s’inscrivent assez bien dans le scénario de ce film-livre. La fin, totalement inattendue, est drôle et jette un regard inhabituel sur l’idée de la paternité.


Dany Venayre
( Mis en ligne le 20/01/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd