L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 10 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Enfants d'Irlande
Colum McCann   Ailleurs en ce pays
Belfond 2001 /  14.05 € - 92.03 ffr. / 145 pages
ISBN : 2-7144-3728-1

traduit de l'anglais (Irlande) par Michelle Herpe-Voslinsky
Imprimer

Ils sont trois, trois enfants ou adolescents d'Irlande. Elles sont trois, trois histoires plutôt que trois nouvelles, terme qui paraît ici inapproprié. Sur ce double trio, l'ombre portée de la guerre, une ombre dont on ne prend pas tout de suite conscience en abordant le premier récit, dont le dénouement paraît alors mystérieux. Une ombre que McCann excelle à rendre presque palpable et qui, au fil des pages, devient de plus en plus oppressante et épaisse.

L'ouverture est magistrale : une jument de trait est prise au piège d'une rivière en crue. Une toute jeune fille et son père, dont on devine l'immense pauvreté et le désarroi, s'essaient désespérément à l'en sortir. Surviennent six soldats qui avec beaucoup de courage et de panache parviennent à sauver l'animal. Et qui trouvent la jeune fille bien charmante. Mais pour le père, c'est la honte, la trahison, le désespoir d'avoir été aidé par ceux-là mêmes qu'il hait.

Plus loin, un jeune garçon travaille avec sa mère, en cachette d'un père malade et grabataire, à honorer une commande de hampes en bois pour des bannières destinées à un défilé orangiste. La dernière histoire enfin, la plus développée, rend compte de toute la vie intérieure, contradictoire, violente, confuse, d'un adolescent qui s'identifie à un oncle inconnu qui mène une grève de la faim jusqu'à la mort. C'est un très beau récit d'apprentissage qui retrace avec réalisme et une fidélité empathique quelques semaines cruciales dans la vie d'un jeune homme tiraillé entre l'enfance et l'âge adulte, entre le désir d'être câliné par sa mère et celui de jouer les héros.

Avec une grande précision dans ses descriptions, dans un style à la fois simple, économe de moyens et lyrique, McCann confirme ici un talent que l'on a pu découvrir en France avec notamment deux précédentes traductions La Rivière de l'exil et Les Saisons de la nuit. Sa voix, singulière et prenante, apporte la démonstration, une fois encore, que la fiction d'un grand écrivain fait infiniment mieux comprendre la réalité quotidienne d'un conflit que n'importe quel reportage télévisé.


Florence Trocmé
( Mis en ligne le 08/10/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd